Captain America est-il vraiment un agent de Hydra ?

Captain America Hydra

Les éditeurs de comics aiment à jouer avec leurs lecteurs. Aucun super-héros n'est à l'abri d'un revirement total de situation. Aujourd'hui, c'est le très patriote Captain America qui est au cœur des discussions. Dans le premier numéro de Steve Rogers: Captain America, les lecteurs découvrent le super-héros prononcer ces deux mots tant honnis : "Hail Hydra".

La bande-dessinée semble donc insinuer que Captain America est, et a toujours été, un grand méchant. Voilà qui a le mérite de susciter la controverse ! Est-ce pour autant la vérité ? N’est-ce pas là encore un simple jeu de Marvel ? État des lieux.

Tout d’abord, il faut savoir que les comics mensuels sont pour la plupart de courtes histoires, et malgré la popularité du héros qu’ils mettent en scène, ils ne représentent pas un énorme chiffre d’affaires. Tout est donc dans le cliffhanger, pour faire parler un maximum et tenir le lecteur en haleine au maximum.

Qu’est-ce, au juste, que Hydra ? Un groupe de Nazis ? Dans le comics, Hydra est à l’origine un groupe disparate de méchants, lequel a fini par se réunir et être perçu plus ou moins comme des descendants de l’Allemagne nazie. Dans Captain America : The First Avenger, c’est une sorte de branche R&D du diable. Trop extrême même pour Hitler.

Dans les comics actuels de Captain America, la situation est assez compliquée. Steve Rogers n’est plus Captain America depuis la fin de l’automne 2014 – c’est un vieil homme -. C’est Sam Wilson – anciennement Le Faucon – qui a repris le costume – et le bouclier ! -. Certains livres ont cependant restauré la jeunesse et la vigueur de Steve Rogers, et Marvel a annoncé que les deux hommes pouvaient être Captain America, chacun évoluant dans leur propre série.

Nous avons donc un Captain America, personnage créé par l’auteur juif Joe Simon et Jack Kirby, très certainement un agent double appartenant à Hydra. Il y a aussi un Captain America blanc, de retour aux côtés d’un Captain America noir qui a pris son rôle depuis plus d’un an, le tout dans un comic, un genre qui est bien connu pour offrir un maximum de suspens et de retournements de situation pour faire parler les fans.

Et force est de constater que ça marche. Tous les amateurs de super-héros parlent de cette énième pirouette scénaristique. L’avenir maintenant nous dira comment les choses tourneront…

Tags :Via :GQ
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité