MySpace existe encore et se fait même pirater

myspace

Cela ressemble au remake de l'aventure LinkedIn. Le mot d'ordre est pourtant sempiternellement le même : Précaution. C'est précisément ce que MySpace n'a pas jugé bon de faire.

“LeakedSource, le moteur spécialisé dans l’indexation des jeux de données piratés dit avoir obtenu, de la part d’un utilisateur inscrit sous l’alias Tessa88@exploit.im, des informations associées à plus de 360 millions de comptes ouverts sur le réseau social.”

La protection des données est plus qu’insuffisante, Myspace a chiffré les mots de passe avec l’algorithme SHA1, aujourd’hui considéré comme obsolète et donc hackable en deux temps trois mouvements. Les utilisateurs sont aussi à blâmer, leurs mots de passe étant d’une simplicité atterrante. La liste est dominée par ” password1 ” (Dû à l’exigence d’un caractère numérique), que l’on retrouve plus de 585 000 fois. Suivent “abc123” (569 000), “123456” (487 000) et “myspace1” (276 000).

Si le site n’est que peu ou prou fréquenté, il n’empêche qu’avec les mails et mots de passe, juxtaposés à cette fâcheuse tendance qu’ont les internautes à utiliser le même mot de passe sur plusieurs services… Cela pourrait faire des dégâts.

thelefty / Shutterstock.com

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité