La Police devrait bientôt pouvoir contrôler la vitesse de votre voiture à distance !

Radar

Les nouvelles technologies n'ont pas forcément que des avantages. Dans le cas présent, il est question que votre smartphone fasse bientôt office de mouchard, et permette aux forces de l'ordre de constater votre vitesse sur les routes !

En effet, il semblerait bien que le projet de loi de « modernisation de la justice au XXIe siècle » intègre un point prévoyant l’accès aux données stockées dans l’ordinateur de bord de votre véhicule, ce qui permettrait par exemple de « surveiller » votre vitesse à n’importe quel moment.

Repéré par le Figaro, le point numéro 6 de l’article 15bis B stipule ainsi que « les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code » pourraient avoir accès « aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code ». Difficile de faire plus clair, pour une fois…

Plus besoin de radars donc, la Police pourrait dans un futur proche se contenter de relever les données enregistrées par les capteurs de votre véhicules, par son « OS » (les Android Auto et Apple Car, par exemple) et par les terminaux connectés à son terminal de bord – votre mobile, principalement – pour savoir si vous avez dépassé les limitations de vitesse.

Et si ce n’était pas suffisant, il semble que le projet de loi permette également aux assurances d’affiner leurs offres. Comprenez : de faire payer plus cher les « mauvais » conducteurs, identifiés grâce aux données extraites de leurs véhicules…

Tags :Via :lefigaro
  1. Pas de stress !! C’est juste pour faciliter le travail des forces de l’ordre dans la constatation des accidents pour lesquels les vitesses au moment du choc sont inconnues
    Est-il besoin de rappeler que tout appareil de constatation de la vitesse doit etre homologué par le LNME ?

  2. En titre il aurait fallut mettre : La Police devrait bientôt vous racketer à distance ! Les radars ne sont pas souvent placés dans des zones de danger mais dans des zones stratégiques.

  3. Sur le principe je croyais qu’il fallait une commission rogatoire pour avoir accès aux données de notre téléphone ?!
    Bon, en ces temps d’état d’urgence, c’est sûrement tombé aux oubliettes.
    Que dit la CNIL?

    1. Pas forcément de C.R. Tu peux fare un téléphone quelue soit le cadre d’enquête au même titre qu’une perquisition. D’ailleurs l’exploitation d’un téléphone est considéré comme une perquisition numérique.
      Ce qui peux nécesssiter une CR voire une CR Internationale, c’est la perquisition d’un système distant type cloud, boite mail, facebook. Sauf si l’hébergement est dans un pays ayant ratifié la convention de Budapest, auquel cas, l’assentiment écrit de titulaire du compte peut suffire (article 32)

  4. Dans un futur proche les voitures seront autonomes, donc pas d’excès de vitesses (ou très peu), donc l’état sera encore plus dans la merde.

  5. Et vous y croyez…
    N’importe quoi, l’ordinateur de bord n’enregistre pas de données de vitesse ni d’emplacement, et même si c’était le cas, personne n’aurait le droit d’accéder à ces donnée car la lois empêche l’accès à la vie privé des gens…

    Donc, c’est mort d’avance!

    1. Une démo… quoi?
      Il y a bien longtemps que nous ne sommes plus dans un pays démocratique, Ils divisent pour mieux opérer.
      Nous sommes les bons c… qui en subissons les conséquences.

  6. Perso ça m’arrive régulièrement de dépasser la limite de vitesse mais franchement, je ne comprend pas pourquoi on a des voitures qui permettent de rouler au delà de 130 dans un pays ou on a pas le droit de dépasser 130.

    C’est un peu comme si il y avait des distributeurs de pétards dans chaque rue, c’est tentant !

    En plus, la technologie permettrait facilement que les voitures bloquent la vitesse en fonction de la route sur laquelle on se trouve.

    1. La question du bridage est épineuse :
      – Dans l’UE, la vitesse n’est pas limité partout a un maximum a 130km/h (exemple l’Allemagne)
      – Brider est compliqué, car selon le type de danger sur la route, il est parfois vitale de pouvoir accélerer pour pouvoir éviter un obstacle, une situation, un danger ou autres. Piler betement n’est pas souvent la bonne solution.
      – Les dépassement : On se retrouverait dans le même cas que les poids lourd qui se dépassent entre eux et qui sont bridés a 90km. Il leur faut parfois plusieurs kilométres avant de pouvoir dépasser.
      Quant a l’article, si c’est vrai, c’est juste du racket et une grave atteinte a la vie privée et à la liberté de chacun. Que cherche le gouvernement ? une guerre civile? C’est de pire en pire, du gros n’importe quoi.

      1. Exact. On a besoin d’une réserve de vitesse pour les manoeuvres telles que les dépassements.

        De toute façon on sait que la vitesse n’est pas un facteur majeur de déclenchement des accidents mais un facteur aggravant. Mais on fait quoi ? Ben on lutte presque uniquement contre la vitesse parce que c’est plus facile et que ça rapporte des sous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité