La Russie dévoile son robot humanoïde militaire Ivan le Terminator

robot russie ivan

Alors que les Etats-Unis sont en train de mettre au point une armure digne d'Iron Man pour remplacer les soldats à la guerre, il s'avère que la Russie serait particulièrement avancée dans le domaine. Ivan le Terminator est un terrifiant droïde militaire mis au point par les savants à la solde de Vladimir Poutine.

Imaginer Poutine à la tête d’une armée de robots de combat est aussi flippant que de voir le Maître commander à des milliers de Cybermens – Analogie qui ne parlera qu’aux fans de Dr Who. Néanmoins, pour rester en concurrence face aux technologies américaines et chinoises, le gouvernement Russe a massivement investi dans des drones militaires, chars modernes et Ivan le Terminator.

Vladimir Poutine ivan

Selon le journal russe Komosomolskaya Pravd, ce droïde est la priorité du gouvernement et sera utilisé dans les zones où le danger est trop grand pour l’homme. Ils seront contrôlés à distance et aptes à reproduire les mouvements d’un humain, pour finalement devenir totalement autonomes. Apparemment la Russie excellerait dans le développement d’une intelligence artificielle, ce qui ne rassure pas sur la potentielle menace que cette nation représente.

Ceci étant, aux vues des capacités d’attaque actuelles du pays, les experts d’Amnesty International estiment qu’Ivan le Terminator ne changerait pas grand chose à leur volonté de conquête. Nous n’en sommes cependant pas forcément plus rassurés…

Tags :Sources :damngeeky
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heu la video n’est plus disponible sur le site, j’ai fait une recherche sur google et franchement mon robot de cuisine est plus pousser que ce jouet pour enfant…
    On est loin de terminator lol

  2. En même temps si on laisser Poutine annexer la Crimée, c’est peut-être aussi par peur de le fâcher. Ne parlons même pas de la Tchétchénie.

    1. parce qu’attaquer l’Irak, pays souverain, sans motif réel si sérieux, sans menace directe de ce pays, contre l’avis l’ONU, et sur la base de preuves fabriquées, c’est pas flippant peut-être ? Révise ton histoire et arrête d’être naïf

  3. Un article qui devrait nous renseigner sur les technologies utilisées, devient une occasion de verser encore une fois dans la Russia bashing. La propagande anti-russe n’épargne aucun segment du journalisme. Risible et ridicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité