UR Browser, le nouveau navigateur web made in France

UR Browser

N'ambitionnant rien de moins que de "faire de l’ombre à Chrome", UR Browser (prononcez "your brozeur", avé l'accent) se présente comme le nouveau navigateur made in France.

Développé par l’entreprise française AdaptiveBee, UR Browser a avant tout été conçu « pour un public de plus en plus friand de médias en ligne », comme on nous l’explique. Proposant évidemment une navigation rapide et sécurisée, il mise sur de nombreuses possibilités de personnalisation, grâce à des thèmes et icônes.

En marge de cela, UR Browser donne également accès à une bibliothèque multimédia intégrée et à un outil de téléchargement sécurisé. La sécurité est d’ailleurs très largement mise en avant, puisque le navigateur tire par exemple partie d’un scanner automatique de tous les téléchargements.

Pratique, il va aussi pouvoir transformer n’importe quel clip en mp3, donner accès à un écran d’accueil avec des widgets personnalisables et à une navigation anonyme.

Pour tester cette nouvelle solution – actuellement en version beta -, suivez ce lien.

UR Browser

UR Browserbrowser.com/#/desktop »>suivez ce lien.

Tags :
  1. Ou comment transformer un logiciel ouvert en logiciel fermé sans rien redonner en retour. Merci la licence bsd!! Comme l’on fait Apple et Microsoft.

  2. Bah, heu, Apple c’est le créateur de Webkit.
    Mais comme leurs machines sont trop minoritaires – ou en tout cas à l’époque – pour que les webdesigners s’emmerdent a optimiser pour les apple devices, Apple a libérer le code de Webkit pour que leur moteur soit le plus répandu.
    Comme Webkit marche super bien, Google a sauté sur l’occasion pour baser son navigateur sur webkit.
    Et Chromium n’est que le dérivé libre de Chrome, lui aussi basé sur Webkit d’Apple.
    Au final Google a développé Blink, mais ce n’est qu’une modification de Webkit. D’ailleurs quand Webkit évolue, Blink évolue sur la même base.

    Tout le reste n’est que de l’interface.

    Donc Apple est une boite méchante, mais a part Firefox et IE, tous les navigateurs du marché utilisent le moteur de Safari. Y compris Opera, ou ce monstre. C’est rigolo parce que les geeks qui savent tout ignorent souvent ça.

    Donc si vous êtes sous Chrome, Chromium, Opera, ou un truc inconnu, vous êtes en réalité sur un fork de Safari…

    1. WebKit qui est lui même un fork de Khtml (navigateur du projet KDE) sous licence GPL.

      Ca n’enlève rien à Apple, Google, etc., qui ont énormement fait évoluer le code en particulier sur les moteurs JavaScript qui sont la pierre angulaire du HTML5, mais on peut dire merci à ceux qui ont pondu la licence GPL.

    2. KDE est à l’origine du code de Webkit, pas Apple.

       » C’est rigolo parce que les geeks qui savent tout ignorent souvent ça. »
      ha ha ha tu te parles à toi même sur ce coup là.

  3. Génial etre directement relié a bercy, le ministère de l intérieur, la caf, la cpam, les ayants droit etc etc le reve ultime

  4. C’est fou mais les français on vraiment un problème en conception. Les développeurs dont je ne doute pas des compétences se sont fait chier à développer un browser dont on sait DEJA qu’il ne marchera pas. Personne n’en a rien à foutre, ça n’apporte absolument mais absolument rien, et puis par réflexe je crois que plus personne ne fait confiance au produit web français de peur d’être espionné.

    1. Bonjour DEMARQE,
      pour avoir travaillé dans une boîte informatique qui développe des logiciels, on utilise principalement le langage universel qui est l’anglais (plus simple pour la com avec des prestataires…). Et puisque leur navigateur est en version BETA, cad d’essai, ils doivent être en train de faire les derniers réglages dont les traductions… normalement avec un peu de patience, vous l’aurez bientôt en français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité