Nicolas Sarkozy et ses sites de screaming

Nicolas Sarkozy

Notre ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy, est un homme qui vit avec son temps, assurément. L'homme ne connaissait pas, jusqu'à il y a peu, LeBonCoin, et veut aujourd'hui combattre avec force et vigueur les sites illégaux de "screaming" - ceux où l'on crie très fort ! -.

C’est un fâcheux lapsus qu’a fait le président des Républicains il y a quelques jours durant une journée de travail de son parti dédiée à la culture et à la communication en voulant parler des sites de streaming – qui diffusent de la musique ou des films -.

Espérons pour lui que ce ne soit véritablement qu’un lapsus. Difficile de croire, pour quelqu’un qui vit dans ce monde où Internet est omniprésent, que l’homme ait cru jusqu’à aujourd’hui avoir affaire à des sites de screaming…

Certains, en tout cas, ne se sont pas privés pour donner une petite règle mnémotechnique très simple : « sTReaming comme ClearsTReam »…

Tags :Via :Nouvel Obs
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En réalité la production audio-visuelle et de musique n’a jamais été aussi rentable depuis qu’Internet est généralisé dans le grand publique.
    Evidemment les lobbyistes des majors, à l’affût de différentes faveurs, n’hésitent pas à mettre en avant les chiffres qui les arrangent, comme la vente de DVD ou de CD qui s’écroule- et pourquoi pas de VHS ? Mais en réalité les bénéfices n’ont jamais étés aussi énormes de toute l’histoire de l’humanité…
    Nos usages ont changés, grâce à internet et justement au « screaming », nous consommons bien plus de produits culturels, et la part de visionnages payants augmente dans la même proportion.

    Si un artiste hurle contre le « screaming », ce n’est en réalité pas le piratage qui lui vole ses sous, mais juste qu’il est devenu ringard, mais ça c’est plus difficile à admettre.
    Un téléchargement n’est pas du tout égal à une vente perdue. Par contre un téléchargement peut permettre de répandre l’oeuvre de l’artiste, et ainsi de faire vendre…

    Les seuls qui peuvent se plaindre du « screaming » sont les métiers du livre. Dans le même temps ou la consommation de médias augmente, la vente de livres diminue. Nous n’avons pas le temps pour tout. Et si les derniers lecteurs commencent eux aussi à télécharger, le livre n’a pas de moyens alternatifs d’engranger du pognon (qui irait voir un écrivain en concert ?).
    C’est la fin du système des maisons d’édition qui rémunèrent l’auteur à 10% du prix du livre, au profit d’un simple label de qualité par le distributeur, avec 30% minimum pour l’écrivain. Mais ça c’est le début d’une nouvelle saga du screaming…

  2. Il est bien assez con pour croire qu’il faut s’attaquer au screaming, cet individu-là. Et dire qu’on va devoir supporter ses saillies verbales jusqu’à la primaire Les RP !

  3. Quel abruti ce mec. On a eu des présidents très cultivés mais lui c’est un nabot inculte et inutile. Je comprends même pas qu’on puisse voter pour ce genre type…

  4. Qu’il ne connaisse pas le terme streaming je peu le comprendre venant d’une élite politique dépassée, mais qu’il fasse une grosse faute de grammaire me semble beaucoup moins normal :
    « Les sites de screaming illégal » j’aurai dit « illégaux »…

    1. Premièrement, on peut considérer que sont visés par le terme « illégal » les sites, et alors oui il faut accorder au pluriel et dire illégaux. Ou alors un considère que c’est le streaming qui est illégal et dans ce cas on n’accorde pas et sa phrase est tout à fait correcte.

      En tout cas, ce qui est certain c’est qu’on ne vient pas donner des leçons de grammaire en écrivant « je peu », ça ruine un peu la crédibilité. La paille, la poutre…..

      Critiquons les hommes politiques sur leurs actions et/ou sur leurs propositions. Sarkozy nous offre bien des raisons très légitimes de le critiquer.
      L’argumentation de John Snowden en premier commentaire est très intéressante et appelle à une discussion intelligente. Mais se contenter par la suite de le traiter de « con » ou d' »abruti » ou pointer des fautes de français inexistantes rabaisse la discussion au niveau du sol et on finit avec des candidats au niveau du sol comme Donald Trump ou Sarah Palin.

      On a les dirigeants qu’on mérite…..

    2. Grammaticalement, « les sites de screaming illégal » est correct mais ta proposition l’est tout autant (les charmes du français). Tout dépend de la réponse qu’on donne à  » Qu’est-ce qui est illégal ? », si on répond « Les sites », on doit accorder (donc illégaux) mais si on répond le screaming (oh my dear … cette faute, j’ai l’impression d’être souillée à répéter ça) donc là, on doit mettre illégal

  5. Quelle pauvre merde ce type détestant tout ceux en dessous de lui socialement et il croit qu il a une chance aux présidentielles qu il reparte dans son pays d origine la Hongrie

  6. Si encore ses bourdes ne portaient que sur des termes liés aux nouvelles technologies, ok ça peut passer mais il en fait dans tous les domaines, politique, culture, fautes de français etc…
    Casses toi pauvre con… Disparaît et va retrouver ta chouineuse anorexique et botoxée.

  7. Que Monsieur Bismuth n’ait pour seul programme que la défense de ses nombreux amis millionnaires du showbizness n’a rien d’étonnant. Discours inepte et éculé comme toujours.
    Nicolas, tu sors —>

  8. Screaming…au moins il m’aura faite rire une fois.
    Sinon, on doit payer le screaming …ainsi que nos impôts pour continuer à payer un homme qui a eu un mandat une fois dans sa vie…honteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité