Pourquoi un bébé peut-il apprendre deux langues en même temps

bébé

Si vous avez déjà tenté d'apprendre une autre langue, étant adulte ou lorsque vous étiez à l'école, vous savez à quel point la chose n'est pas simple. À ce jeu-là, les bébés nous battent à plate couture. Le cerveau n'a ainsi aucun mal à assimiler deux langues en même temps et ce sans confusion aucune, selon une récente étude.

Un bébé apprend une langue avant même sa naissance. Dans le ventre de sa mère, les sons de sa mère ont un impact direct sur le développement du foetus, et celui-ci sait non seulement faire la différence entre la voix de sa mère et une autre mais aussi entre une langue et une autre. Apprendre une langue est un jeu de sons. Toutes les langues du monde représentent environ 800 sons différents. Chaque langue n’en utilise en moyenne que 40… Le cerveau du nouveau-né, lui, est capable de faire la différence entre ces 800 sons ! De quoi lui permettre d’assimiler, sans aucun souci, n’importe quelle langue. Il « oubliera » petit à petit ceux qu’il entend le moins, cela s’opère principalement 6 et 12 mois.

Preuve que la nature est bien faite, le cerveau d’un bébé élevé dans un environnement monolingue est différent de celui d’un bébé en environnement bilingue. À 11 mois, juste avant les premiers mots, il s’avère que les bébés dans un foyer monolingue ont un cerveau spécialisé dans la langue du foyer tandis que celui des bébés en foyer bilingue est déjà capable de traiter les sons des deux langues.

Mais être ainsi exposé à deux langues est-il bon pour le développement de l’enfant ? L’une des principales craintes des parents bilingues est de voir leur bébé ne pas apprendre assez vite. Il s’avère que ces bébés apprennent tout aussi rapidement qu’un nourrisson dans un foyer monolingue. Et si la taille du vocabulaire peut être légèrement moins importante sur une seule langue, des études ont montré que les bébés bilingues ont un vocabulaire identique, voire plus étoffé, lorsque les deux sont prises en compte.

Et ce bilinguisme n’est pas source de confusion chez l’enfant, bien au contraire, les codes de passage d’une lange à l’autre sont très savants, souvent reflets de la situation et/ou de l’autre interlocuteur. Cela leur donne un avantage certain, permettant notamment d’exercer le cerveau à passer d’une tâche à l’autre facilement. Et ce bilinguisme dès la naissance facilite même l’apprentissage d’une troisième langue.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire si vous voulez que votre enfant se débrouille en langues…

Tags :Via :The Conversation
    1. Alycia, m’enfin, on parle de bébés, là: ça braille, ça bave et ça vomit en alternance perpétuellement.

      Ha tiens, t’as dja testé des gros mot sur ce site? Vouyons voir:
      -bite
      -couille
      -merde
      -jupé
      -coca-cola light

      suspens, que va-t-il se passer…

  1. J’ai bien étudié les bébés de race humaine.
    Et je peux vous dire qu’ils sont complètements cons, et n’apprennent absolument aucune langue.
    C’est bien simple ils se chient littéralement dessus.
    Je pense que c’est le genre de fadaises que croient les parents pour supporter un être orienté uniquement vers la survie la plus basique, et l’élimination de toute concurence alimentaire en empêchant les parents d’avoir des moments tranquilles ensembles.
    Les bébés humains feraient mieux de se trouver un boulot, et ensuite on en reparlera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité