Découverte de la plus grosse exoplanète qui orbite autour de deux étoiles

comparaison kepler 1647b

Le télescope Kepler vient de confirmer la découverte de la plus grosse exoplanète connue et cerise sur le gâteau, elle tourne autour de 2 étoiles. Cette exoplanète, de la taille de Jupiter (la plus grosse planète du système solaire), a été baptisée Kepler-1647b. Mais il y a mieux que son nom, je vous rassure...

La découverte sera officiellement publiée dans l’Astrophysical Journal. Kepler-1647b se situe à 3700 années-lumière de nous. Vieille de 4,4 milliards d’années, cette planète a presque le même âge que la Terre. Elle orbite autour de deux étoiles similaires à notre Soleil. Sauf qu’il y en a une qui est un peu plus grande que notre Soleil et l’autre qui est un peu plus petite. Le diamètre et la masse de la planète sont presque identiques à Jupiter.

Les planètes qui orbitent deux étoiles sont connues sous le nom de planètes circumbinaires. Mais certains astronomes préfèrent parler de planètes « Tatooine » en référence à la planète où a grandi Luke Skywalker dans Star Wars IV.

En utilisant les données du télescope Kepler, les astronomes observent les étoiles et tentent de détecter une baisse de luminosité quand une planète passe devant.  Par contre, trouver une planète circumbinaire est un petit exploit puisque les transits ne sont pas réguliers dans le temps et ils peuvent également varier en durée.

Kepler-1647b

Le point noir montre le transit de la planète Kepler-1647b devant son système d’étoiles binaires

Il peut paraître étonnant qu’il ait fallu tant de temps pour détecter cette planète géante. Mais sa période orbitale est très longue. L’exoplanète met 1 107 jours (un peu plus de 3 ans) pour effectuer une orbite complète autour de ses étoiles. De plus, Kepler-1647b se trouve très éloignée de ses étoiles. Ce qui est étonnant puisqu’on pensait que les planètes circumbinaires étaient forcément proches.

Autre point intéressant, cette exoplanète se trouve dans la zone habitable ! Il s’agit d’une zone où la planète est située de manière à ce que de l’eau liquide puisse exister à sa surface. La planète n’est ni trop chaude, ni trop froide.

Comme Jupiter, Kepler-1647b est une géante gazeuse, elle a très peu de chance d’accueillir des petits hommes verts. Par contre, s’il existe de grosses lunes en orbite autour d’elle, il y a des chances que ces satellites puissent héberger la vie.

Tags :Sources :NASAArxiv
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Kepler-1647b est une géante gazeuse, elle a très peu de chance d’accueillir des petits hommes verts. »
    En même temps rien n’exclut l’apparition de la vie dans un milieu gazeux.

  2. Cette « erreur » est d’ailleurs souvent faite, la vie TEL QUE NOUS LA CONNAISSONS a de très faible chances d’apparaitre effectivement, mais il n’est pas impossible qu’un forme de vie existe avec des constituants de base différents des nôtres ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité