Amazon Prime Now à Paris : C’est pas gagné !

Amazon

Les résultats du sondage Toluna pour le magazine LSA sur le lancement du nouveau service Amazon Prime Now sont éloquents. Si les choses se modifient, les parisiens ne semblent pas tout à fait prêts à accepter le changement (Anne Hidalgo doit être par ailleurs ravie de ces chiffres...)

Petit résumé de l’histoire Amazon Prime Now…

Amazon Prime Now vient de débarquer à Paris, et avec lui, la livraison en deux heures. Il faut donc être sur Paris, mais aussi membre du programme Amazon Premium, accessible pour 49 euros par an. Si ces deux critères sont remplis, il sera possible de bénéficier de Prime Now, 7 jours sur 7 entre 8 h et 22 h, avec la livraison en une à deux heures.

Une affaire qui a bien embêté la mairie de Paris

« Cette opération est susceptible de déstabiliser gravement les équilibres commerciaux parisiens. » La ville invoque aussi « la nécessité de définir, par la loi, des garde-fous en mesure d’éviter que de tels services ne viennent à constituer une concurrence déloyale à l’égard des commerçants et artisans »

Mais sinon, les Français, ils en pensent quoi de Prime Now

Seulement en France, « le changement c’est maintenant », mais pas trop… Que Madame Hidalgo se rassure, les Français ne sont pas trop chauds pour Prime Now en témoignent les résultats du sondage Toluna* pour le magazine LSA sur le lancement du nouveau service.

  • « 6% des Franciliens se déclarent intéressés par le nouveau service Amazon Prime Now, dont 6,6% très intéressés. La proportion est même de 30,4% (dont 7,6% très intéressés) sur Paris /petite couronne concernée aujourd’hui par l’offre.
  • Cependant, la livraison en 2 heures gratuite pour les abonnés Amazon Prime (qui bénéficiaient seulement de livraison en 1 jour gratuite contre un abonnement annuel de 49 euros) séduit davantage que celle payante 1h : 29,4% des Franciliens aimeraient tester la livraison gratuite 2h (seulement 1,5% veulent tester la livraison payante 1h à 5,90 euros, et 8,1% les 2 choix). Même sur la zone Paris/PC, la livraison 2h gratuite prédomine.
  • Les principales catégories de produits qui intéressent les consommateurs pour cette livraison express sont : les boissons (52,7% de citations), l’épicerie (43,7%), l’entretien (43%), l’hygiène-beauté (40,4%). Les produits frais et de la chaine du froid viennent seulement ensuite : produits frais laitiers (40,3%), surgelés (37,4%), fruits (37,1%), légumes (36,7%), viande (29%), charcuterie (26,5%) et poisson (23,5%). Les Parisiens et habitants des proches communes sont également moins attirés par le frais/froid pour le nouveau service Amazon.
  •  L’essentiel des consommateurs choisiraient des créneaux après 17h en semaine, et le matin en week-end.
  • Si l’offre Prime Now les satisfait, 47,9% des consommateurs pensent réduire leurs courses en grandes surfaces alimentaires, contre seulement 18,3% dans le commerce de proximité, 16,3% dans les autres sites de courses en ligne et seulement 7,3% dans les marchés/halles.

*Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France du 16 au 20 juin 2016 auprès d’un échantillon de 1755 personnes d’Ile-de-France de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Tags :Sources :lsa
  1. ???, 30,4% des parisien (Paris/ petite couronne) intéressés et vous titrez « c’est pas gagné »??? Quel commerçant ne rêve pas d’intéresser 30% des parisiens, c’est énorme. Si 30% des parisiens se mettent a commander chez Amazon Prime, il va y avoir un sacré nombre de fermeture de petits commerces…
    Bref, peut-être prendre quelques cours d’économie?

  2. A 4,5 euros de l’heure de parking à Paris autant être livré.
    Quand la plupart des voitures sont en stationnement irrégulier la nuit à Paris, le problème c’est peut être un manque de parking , pas Amazon.

  3. Franchement, comment peut-on faire un sondage maintenant pour un service qui vient à peine de commencer, il y a même pas une semaine.
    On comprend maintenant très bien pourquoi la croissance économique en France a du mal à décoller et le taux de chômage continue toujours à augmenter.
    Charles PASQUA avait bel et bien raison de dire que la France est un pays qui est difficile à gouverner à cause de la mentalité conservatrice des gens.
    En revenant sur Amazon, je dirai, il faut leur laisser le temps de bien mettre en place leur service, car après s’ils réussissent, c’est la France qui sera aussi quelque part gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité