Le robot DoNotPay a déjà fait sauter 160 000 PV de stationnement

contravention

Nous vous en parlions il y a quelque temps. DoNotPay est un service web conçu par un jeune étudiant britannique offrant un service peu banal. Les algorithmes de ce robot-avocat proposent aux utilisateurs de contester les amendes de stationnement reçues. Et aujourd'hui, ce sont plus de 160 000 PV qui ont déjà été contesté avec succès.

En moins de deux ans, après 250 000 contestations traitées, DoNotPay affiche un taux de réussite de 64%. Plutôt pas mal, non ? Officiant actuellement au Royaume-Uni et à New York, le robot-avocat reçoit, de manière très simple, les contestations des automobilistes. Ce formulaire très simple – ou la discussion avec le chatbot – est ensuite transformé(e) en un courrier de contestation en bonne et due forme, avec textes de loi à l’appui, qui devra être imprimé par l’utilisateur et envoyer au service de contestation.

Joshua Browder, son créateur, n’a que 19 ans. Il avait créé cette application pour ses proches, mais aujourd’hui, le succès est énorme et le service a permis de contester plus de 4 millions de dollars en quelques mois. Et il n’a aucune intention de s’arrêter là. Après DoNotPay, le jeune homme a développé un programme pour réclamer les compensations lorsqu’un à destination ou au départ de l’Union Européenne est en retard et un autre pour aider les personnes atteintes du VIH à prouver qu’elles ont déclaré leur condition à leurs partenaires. Actuellement, il travaille sur un projet similaire visant à aider les réfugiés à déposer une demande d’asile.

Tags :Via :BFM TV
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité