Rosetta : fin de mission, et crash sur Tchouri, le 30 Septembre !

Rosetta et Tchouri face au soleil

Lancée il y maintenant 12 ans, la sonde spatiale Rosetta avait, fin 2014, envoyé un petit atterrisseur, Philae, sur la comète qu'elle surveille, 67P/Tchourioumov-Guérrasimenko, Tchouri, de son petit nom. Le 30 Septembre signera la fin de sa mission, elle s'écrasera sur ce "petit" bout de caillou.

Nous savions que ce jour arriverait. En 2011, Rosetta avait été placée en mode hibernation pendant 31 mois, pour effectuer le gros de son voyage. En 2014, l’Agence Spatiale Européenne rejetait l’idée d’une autre hibernation, plus longue encore. À la distance du Soleil où elle évolue – 850 millions de kilomètres -, Rosetta ne peut plus compter sur ses panneaux solaires pour lui assurer suffisamment d’énergie.

Durant sa descente vers la comète, la sonde pourra récupérer des données absolument uniques, des images en haute résolution notamment : « Le 30 Septembre marquera la fin des opérations du vaisseau spatial, mais le début d’une phase durant laquelle toutes les équipes seront concentrées sur les données. C’est pour cela que la mission Rosetta avait été lancée et nous avons encore des années de travail devant nous, principalement pour analyser ses données« , expliquait Matt Taylor, l’un des scientifiques du projet.

L’atterrissage sur la comète ne sera pas une mince affaire. Les premiers changements de trajectoire interviendront en Août. Les scientifiques doivent encore déterminer le meilleur endroit pour la poser, mais la descente devrait s’effectuer à seulement 50 cm/s, moitié moins vite que pour Philae. Mais comme le précise Sylvain Lodiot, directeur des opérations à l’ESA, « les six dernières semaines seront un vrai défi […] pour bien des raisons, ce sera encore plus risqué que la descente finale en elle-même. » À suivre !

Tags :Via :Engadget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité