ALPHA, l’intelligence artificielle qui fait mieux que les meilleurs pilotes de l’Air Force

intelligence artificielle ALPHA

Les intelligences artificielles n'ont aucune limite, elles peuvent apprendre n'importe quoi, et parvenir à maîtriser la chose très facilement. Les exemples sont déjà nombreux. Aujourd'hui, un nouveau système de combat aérien via intelligence artificielle, ALPHA, s'est mesuré à l'un des plus grands experts tactiques de l'Air Force. Et elle a gagné !

Le colonel Gene Lee, aujourd’hui à la retraite, était instructeur, il est considéré par ses pairs comme ayant une « expertise considérable des avions de chasse et du combat aérien« . Durant les simulations de combat effectuées contre la machine, l’homme a été abattu plusieurs fois. ALPHA se révèle être « la plus agressive, le plus réactive, la plus dynamique et la plus crédible intelligence artificielle » des intelligences artificielles qu’il a pu voir.

L’IA de ALPHA a été développée par Psibernetix, Inc., une société dépendant de l’Université de Cincinnati. Et il semblerait que le travail ait été très bien fait : « On aurait dit qu’elle connaissait mes intentions et réagissait instantanément à mes changements en vol et à mes déploiements de missiles. Elle savait comment se débarrasser du tir que je faisais. Elle passait instantanément d’une action défensive à une action offensive quand il le fallait.« 

ALPHA pourrait d’ailleurs aussi se révéler être un partenaire de choix au sein d’une escouade, par exemple. Comme l’explique le chercheur Kelly Cohen, elle « pourrait déterminer de manière continue les meilleurs moyens d’effectuer certaines tâches, ou offrir des conseils tactiques et de positionnement au reste de la formation.« 

Et si ces capacités de pilote sont impressionnantes, ses algorithmes n’ont besoin que de peu de puissance pour fonctionner. En vérité, le système a été entraîné et testé sur un PC à 500$, mais il pourrait tout à fait tourner sur une machine comme un Raspberry Pi à 35$. Pas mal, non ?

Tags :Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Suivons la logique :

    – On supprime le pilote.

    – L’avion devient juste un drone, plus aucun état d’âme sur les cibles.

    – Évidemment pour une meilleure gestion, on centralise le tout avec une IA.

    Patatras …

    Chronique d’une fin fort probable de l’Humanité ..

    1. Ce n’est pas ainsi que l’humanité finira si elle doit finir. De plus, on peu supposer que les ingénieurs et chercheurs ont pensé à ce genre de détails… Enfin, si l’humanité disparaissait, ce ne serait pas une grande perte pour l’univers…Nous sommes des microbes sur un grain de poussière…

  2. google, microsoft, apple et bien d’autres cherchent à intégrer cette intelligence sans y arriver. bon avec 500$ et 10 élèves de 1ere informatique on va le faire…. cherchez l’erreur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité