Starmus Festival : Elle complotait de tuer Stephen Hawking…

Stephen Hawking

Certaines personnes ont un grain, ce n'est plus à prouver. La gagnante de cette catégorie aujourd'hui est une Américaine (résidant cependant en Norvège), qui a non seulement harcelé Stephen Hawing - L'un des plus brillants scientifiques de notre époque -, mais l'a en plus menacé de mort.

Selon les médias, cette femme aurait envoyé des centaines de mails à Hawking allant jusqu’à le menacer de mort au cours d’une conférence d’astronomie. Elle comptait mettre son plan à exécution lors du Starmus Festival. Des centaines de mails et de tweets ont été envoyés, au point d’être dans l’obligation de signaler la psychopathe à la police espagnole, afin de renforcer la sécurité d’Hawking. La conférence s’est finalement déroulée comme prévu, le scientifique étant tout de même sous escorte.

“I am right next to you and I can kill you ». Rapporte un journal espagnol.

Un tribunal local a émis une ordonnance restrictive lui interdisant d’aller à moins de 500 mètres de Hawking et de lui envoyer des messages pendant huit mois. La suspecte de 37 ans été arrêtée dans la commune d’Arona, la plus peuplée des îles Canaries.

Les enquêteurs de police ont fouillé sa chambre d’hôtel et retrouvé une collection d’objets ésotériques apparemment liés à l’extrémisme religieux. Hawking niant l’existence de Dieu, on peut supposer que c’était un mobile suffisant.

Tags :Sources :elpaisVia :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le temps n’existait pas avant le big bang. Dieu n’aurait ainsi pas eu le temps de créer l’univers. C’est comme demander une direction aux confins de la Terre. La Terre est une sphère. Elle n’a donc pas de fin. En chercher le bout est un exercice futile. Chacun est libre de croire ce qu’il veut. Mais mon point de vue est extrêmement clair : il n’y a pas de Dieu. Personne n’a créé l’univers et personne ne dirige notre destin. Ce qui me mène vers une conclusion : il n’existe probablement pas de paradis. Ni même de vie après la mort. Nous n’avons donc que cette vie pour profiter des merveilles de l’univers. Et j’en suis extrêmement reconnaissant. »

    Il a dit ça exactement .
    Mais bon c’est contextuel .
    Il faut comprendre qu’il est gravement malade , il est atteint de sclérose latérale amyotrophique et que par conséquence dieu est un sujet sur lequel il bute .
    Je préfère éclaircir la situation vu les fanatiques qu’il y a actuellement …

    1. D’autres sont arrivés aux mêmes conclusions tout en étant en excellente santé.
      Navré pour les fanatiques mais un minimum de pragmatisme & quelques connaissances de l’histoire des religions suffisent à mettre en relief ces volontés de manipulation des masses.
      Se rependant de générations en générations, telle une maladie congénitale, est-ce que la psychiatrie peut sauver les victimes de l’obscurantisme ?
      S’il existe un programme de désensibilisation aux sectes, cette femme doit le suivre.

    1. Non non, il n’y a pas de confusion.
      Le mot foi serait à mon avis le meilleur opposé au mot « science ».
      Objectivement nous naissons, nous nous reproduisons puis mourrons au sein d’une immense réaction physicochimique.
      Subjectivement tout est sous le contrôle du grand architecte qui m’attribue le droit de prélever vos biens, de vie & de mort, de cuissage, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité