Internet est désormais un droit !

Internet

Oui, certains passent clairement trop de temps sur Internet, mais la toile est aujourd'hui devenue un élément important de nos vies quotidiennes, tellement important que l'enlever à quelqu'un désormais est une parfaite violation des droits de l'homme. Ainsi en a décidé le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

L’organe intergouvernemental a récemment décidé de condamner les pays qui ôteraient ou interrompraient intentionnellement l’accès à Internet à leurs citoyens. Ceci malgré les vives protestations de la Russie, la Chine, l’Arabie Saoudite, l’Afrique du Sud et l’Inde. Plus de 70 pays ont validé cette résolution. Celle-ci s’inscrit dans le plus vaste plan de développement durable à l’orée 2030, lequel passe par un accès à Internet largement plus répandu.

Cette nouvelle résolution, aussi importante soit-elle, a permis de soulever certains problèmes, demandant encore d’être traités. Citons notamment la nécessité d’avoir « un moyen pour assurer la liberté et la sécurité sur Internet« , la reconnaissance de la vie privée en ligne, et l’importance de l’éducation pour la gent féminine dans ces domaines de technologie.

Reste que les Nations Unies ne peuvent obliger à appliquer cette résolution légalement. L’organisation a donc proposé des directives aux nations participantes, notamment pour leur permettre d’exercer une pression à quiconque aurait une vision différente de la chose. Maintenant, chaque état devra mettre en application – par des lois ou autre – cette nouvelle décision. À suivre !

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. donc ca veut dire que les prisonniers auront droit a internet etant donner que c est un droit .super alors en fait ca resssemblera encore plus a un centre de vacances

  2. euh.. t’as pas l’impression que les prisonniers sont dans un cadre quelque peu différent des autres et que le « droit » général ne leur est pas applicable ??? et

    1. @euh…
      Je fais parti des derniers qui ont fait leur service militaire (en Allemagne qui plus est ..)
      Outre le fait que le vocabulaire est le même (permission, TIG, etc…)
      J’ai remarqué que déjà à l’époque, les prisonniers avaient plus de liberté que moi (eux ne se levait pas à 5 h 30, avait le droit à la télé dans le chambre, n’avait pas 12 h d’esclavage journalier, pas de cérémonie du drapeau, pas de marche de 25 km avec le barda…. etc. etc. etc.. ). Et oui, on était à 6 dans 9 m² avec extinction des feux à 22 heures..
      C’est un fait, la république française bizarrement toujours favoriser ces éléments les plus ingrats au détriment de ceux qui « jouent le jeux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité