Japan Expo : le vice-président du Front national y était et…

Florian Philippot Japan Expo

La Japan Expo 2016 a fermé ses portes ce Dimanche, affichant probablement une affluence record. Au milieu des cosplayeurs arborant des tenues de leurs personnages préférés, Florian Philippot, le vice-président du Front National. Une petite visite qui n'est pas passée inaperçue.

Les allées du Parc des expositions de Villepinte comptaient donc un visiteur bien différent du spectateur type. « Passage à la Japan Expo 2016. La création française bien représentée« , se félicitait-il sur ses comptes sociaux alors qu’il se faisait prendre en photo devant le stand French Touch, ou devant une figurine de Goldorak, ou face à un grand Luigi.

Pour une militante, sur Facebook, « c’est génial, un homme politique français qui joue aux jeux vidéo, c’est ça le plus du FN, la simplicité, le partage, et l’amour du peuple« , pour un visiteur, « Vu comment tient sa manette de Wii U, j’ai du mal à imaginer comment il pourrait gouverner la France…« 

Cette visite du député européen n’a pas été du goût de tous. Premier surpris, le cofondateur de la Japan Expo, Thomas Sirdey, qui a appris la chose en même temps que son tweet. « Il n’a rien compris à la Japan Expo. Il se prend en photo au stand French Touch, mais celui-ci est là pour faire la démonstration d’un pont culturel entre deux pays, pas pour crier cocorico. » Et d’ajouter : « Les gens ont le droit de s’exprimer, mais je préférerais que les politiques viennent tous, histoire que cela soit neutre« .

Tags :Via :Le Monde
  1. Bah, vu comme il est occupé, je suis pas sûr qu’il ait tant le temps que ça de jouer aux jeux vidéos. A part peut-être dans sa voiture (la Wii U est donc exclue ^^ ), vu qu’il n’a pas le permis.

  2. Je connais pas tous les détails de sa visite au japan expo. Mais, je crois que ce salon est libre à tous de venir le visiter non ? Est-ce si grave qu’un politicien puisse venir s’y balader ? Je trouve ça niais de devoir toujours tout relier à la politique. Alors, certes, peut-être que je suis un tantinet naïf et sa visite était effectivement d’ordre politique. Ou alors, c’était juste pour visiter un salon culturel important.

    Je vois vraiment pas le mal qu’un politicien puisse avoir envie de venir visiter un salon comme celui-ci. Je rêve d’y aller et je pense que comme moi, et même comme tout ceux voulant ou y étant allé, on pense plus à l’instant présent qu’à autre chose dans ce salon… On visite pour profiter et pas juste pour parler d’un autre centre d’intérêt qui bouffe un temps immense de notre vie, le travail (pour lui la politique).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité