Les Néandertaliens se mangeaient entre eux et utilisaient les os comme outils

Néandertal

Durant plus d'un siècle, des paléontologues n'ont cessé de répondre à cette question :  l'homme de Néandertal était-il cannibale ? Ces dernières années, les chercheurs avaient découvert des restes pouvant suggérer une telle pratique mais une nouvelle mise au jour en Europe du Nord vient renforcer cette piste, et en expliquer la cause.

Des restes avaient déjà été trouvés en Espagne ou dans le Sud de la France, pour l’Europe du Sud, mais cette fois, c’est un Belgique, dans la région de Goyet qu’ils ont été découverts. Tous les restes trouvés sur site – homme, cheval et renne – montrent des marques où les muscles et les os ont été séparés et des traces de « percussion » indiquant clairement que les os ont été écrasés pour en extraire la moelle. Puisque les hommes de Néandertal mangeaient aussi du cheval et du renne, et les hommes modernes n’étaient pas présents dans cette zone, les chercheurs pensent que ces marques confirment le cannibalisme.

Mais ils ne faisaient pas uniquement cela pour manger. Ils utilisaient aussi les os comme outils pour tailler les pierres et ils étaient peut-être même « conscients qu’ils utilisaient des restes humains« . Ceci étant dit, sur les autres sites, aucune trace de ce genre. Pourquoi alors du cannibalisme ? Probablement par désespoir.

En effet, la datation au radiocarbone indique que ces os étaient âgés de 40 500 à 45 500 ans, à peu près la période à laquelle l’homme de Néandertal s’est éteint. Il ne devait donc plus en rester beaucoup. Les derniers hommes de cette espèce ont donc dû se résoudre à manger ce qu’ils avaient à disposition…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité