Terrorisme : Une plainte contre Facebook à hauteur d’un milliard de dollars

terrorisme

Facebook est dans la tourmente... Si le réseau tente de montrer patte blanche avec des fonctionnalités comme Safety Check, cela ne suffit pas pour les familles de victimes d'attentat.

Les familles de cinq citoyens israéliens et américains portent plainte contre le réseau social et réclament la somme d’un milliard de dollars. Leurs proches avaient malheureusement étaient tués lors d’attaques à Tel Aviv, Jérusalem et en Cisjordanie. La question qui se pose est alors de savoir en quoi le réseau peut être tenu pour responsable. Facebook est attaqué pour avoir :

« Joué un rôle essentiel dans la capacité du Hamas à mener à bien ses activités terroristes. Il a été plus facile pour le groupe terroriste de communiquer, recruter des membres, planifier et mener des attaques, et d’insuffler la peur ».

En effet, selon la loi anti-terroriste datant de 1992, toute entreprise américaine a l’interdiction formelle de « fournir des biens ou services aux groupes terroristes désignés comme le Hamas. »

Facebook a la possibilité d’arrêter ou de bloquer l’organisation, ce qui n’est pas suffisamment  fait selon les familles des victimes. Bien que le réseau incite les usagers à signaler les posts ou images suspects, il est – selon cette plainte – de leur responsabilité de prendre des mesures plus drastiques.

La demande de dommages et intérêts s’élève à 1 milliard de dollars. Le site n’a pas commenté.

Tags :Sources :reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité