Pokémon Go : L’UFC-Que Choisir sonne l’alerte !

Pokémon Go

Il faudrait vivre dans un endroit isolé de tout, et surtout de réseau, pour ne pas se rendre compte du phénomène de l'Été qu'est Pokémon Go. Le jeu mobile est partout, les chasseurs déferlent à chaque apparition de créature rare. Et pourtant, l'UFC-Que Choisir a décidé de tirer la sonnette d'alarme.

Dans un communiqué publié ce Lundi, l’association de consommateurs a donc tenu à alerter quant à l’application du moment. Les risques sont multiples avec ce jeu. Outre la vigilance dont il convient de faire preuve à tout instant en jouant, certaines zones du globe représentent un risque bien plus grand : « En Bosnie, par exemple, où 2,3 % du territoire est encore miné, une ONG a alerté les joueurs à l’approche de zones à risques.« 

Si le jeu est gratuit, il offre de multiples possibilités de micro-paiements, dont les Poképièces, très appréciées par les plus gros joueurs. Mais gare à ne pas tomber dans la spirale infernale, la facture pourrait, au bout du compte, se révéler très élevée.

L’UFC-Que Choisir alerte aussi sur la collecte des données personnelles. Comme avec la plupart des applications, les éditeurs et tierces parties impliquées – ici Nintendo et Niantic – « accèdent à vos noms et prénoms, à votre e-mail, à votre numéro de téléphone, à l’adresse IP et au numéro d’identification de votre smartphone« . Si vous partagez une image de votre jeu, par exemple, celle-ci pourra être réutilisée comme bon leur semble. Âge, sexe, pays de résidence, date de naissance, mais aussi loisirs, jouets et jeux préférés, et évidemment, localisation, autant de données collectées, et potentiellement réutilisées : « des publicités et certains contenus pourraient s’afficher en fonction de ces données« .

Rien de très nouveau donc, mais il fallait que ce soit dit. Vous pouvez maintenant repartir remplir votre Pokédex en votre âme et conscience.

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Donc l’UFC sonne l’alarme parce que … Une application pourrait potentiellement afficher de la publicité ciblée !

    Donc on se lève tous et on remercie comme il se doit l’UFC pour nous avoir alerté qu’une application qui n’a pour l’instant jamais affichée de publicité, POURRAIT POTENTIELLEMENT afficher de la publicité ciblée.

    *clap, clap, clap* (Applaudissements sarcastiques)

    1. Et toi tu ferais mieux d’éviter de raconter n’importe quoi, ce serait plus utile. Va te renseigner sur ce qu’est le fait d’être ficher S pauvre pomme.

  2. Bon en fait l’UFC gueule contre Pokemon Go, à cause de motifs pour lesquels des dizaines de jeux pourraient être à blamer? Genre Clash of Clans tout ça?
    Si cette association veut s’amuser à dénoncer toutes les applis dans ce genre, ils vont prendre beaucoup de temps.

    1. D’abord, ils ne gueulent pas, ils mettent en garde. Je ne sais pas si tu vois la nuance. Ensuite prendre du temps pour mettre en garde, c’est l’objet de cette association de protection des consommateurs.
      Et si ils mettent en garde contre Pokemon Go plus que d’autres jeux, c’est parce que c’est tellement monté en mayonnaise par tous les media mainstream complaisants à base de publireportages déguisés en articles depuis plusieurs semaines (plusieurs articles par jour), qu’il y a une vraie hystérie de consommation autour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité