Non, non, Edward Snowden n’est pas mort

Edward Snowden

Il n'y a pas que Johnny Hallyday qui est régulièrement annoncé mort, certaines personnes de notre génération ne coupent pas à cette manie, citons aujourd'hui le cas Edward Snowden. Si vous avez vu passer la nouvelle du décès de "la taupe de la NSA", que l'on se rassure, si sa situation pourrait certes être plus simple, il se porte comme un charme. 

Les instances gouvernementales américaines ne se sont pas encore débarrassées de leur espion, malgré ce que l’on pouvait lire sur Twitter ce weekend. La faute revient entièrement à une simple spéculation : Deux jours plus tôt, Snowden avait tweeté et supprimé un message destiné à ses anciens collègues et à Barton Gellman – un journaliste travaillant actuellement sur un livre retraçant l’histoire – en disant: « Il est temps« .

Temps de quoi, seul lui le sait, mais certainement pas de passer l’arme à gauche, comme l’avait relayé un média russe ayant également mal interprété un code libéré par Edward… Les journalistes ont supposé que ce pouvait être « L’interrupteur de l’homme mort », un code crypté, qui une fois libéré, signifie que le dénonciateur a été capturé ou tué.

Edward Snowden

Pendant ce temps, le compte twitter d’Edward Snowden était resté muet 24 heures, de quoi continuer d’alimenter la théorie du complot. Gellman a pris soin de remettre les points sur les « i », le code n’a pas été dévoilé pour amuser le public, mais pour certaines personnes précises. Les raisons de le faire de façon ouverte sur Twitter peuvent nous sembler obscures, mais dans le cas de la « Taupe » du FBI, bien à lui de choisir le peu de moyens de communications qui lui sont disponibles.

Edward Snowden se porte donc au mieux – autant que faire se peut dans sa situation -.

Tags :Sources :inquisitr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité