Pokémon GO : L’Iran a carrément interdit l’application

extension Chrome Pokémon Go

Les nouvelles sur Pokémon GO n'ont pas pris de vacances et continuent de faire couler de l'encre (quoi que principalement virtuelle). Selon la BBC, l'Iran a carrément interdit l'application, toutefois pour des raisons de sécurité plus que religieuses, si l'on en croit les dires des autorités. 

L’application de Niantic ne passera pas les frontières Iraniennes, au regard de la décision du Haut Conseil des Espaces Virtuels. Si certains pays désapprouvent Pokémon GO pour des raisons religieuses au Moyen-Orient, dans le cas présent, l’instance invoque des questions sécuritaires. De ce fait, l’Iran est le premier pays à interdire purement et simplement le jeu.

pikachu larme

Les soucis recensés en Europe et aux Etats-Unis ont peut-être fait pencher la balance et la décision de cet organisme en charge de réglementer les activités en ligne. Cependant, les « problèmes » n’ont pas été explicitement précisés, la religion a certainement une partie de responsabilité. Auparavant, une Fatwa – l’équivalent d’une loi – avait déjà été émise en 2001 contre Pokémon.

Pourquoi ? Le jeu comporte des symboles de croix significatifs de la Chrétienté. Puis, s’ajoute la capacité à faire muter des créatures, ce qui est un blasphème, car cela légitime la théorie de l’évolution. Les petits Iraniens ne pourront donc pas fureter à la recherche de Pikachu sur leur territoire.

Tags :Sources :bbc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité