Jeux Olympiques 2016 : Vine et GIF animés interdits aux journalistes

Jeux Olympiques

Si l'on peut envier la position des professionnels des media envoyés à Rio pour couvrir les Jeux Olympiques 2016, leur travail est extrêmement encadré, notamment par le Comité International Olympique (CIO). Sont notamment interdits "les GIFs (et GIFV), GFY, WebM, ou formats de vidéo courts comme Vine et autres".

C’est The Verge qui raconte la chose. Les droits de retransmission (et leurs tarifs que l’on imagine colossaux) règnent en maître, le CIO veut donc priver les journalistes accrédités d’intégrer le moindre GIF animé dans leurs articles. Et cette décision semble avoir été prise à la hâte, spécifiquement pour cette édition 2016. La règle a en effet été passée via un mémo à l’attention des partenaires presse.

Une décision qui énerve sérieusement. En Juin dernier, le CIO faisait privatiser les mots « 2016 », « Été », « or », « jeux » ou « performance » – les rendant autorisés uniquement aux organismes sponsors de l’événement – dans sa règle 40, destinée aux journalistes et aux athlètes. Nul doute qu’un terrible effet Streisand se prépare…

Tags :Via :Konbini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité