Yellow face : Snapchat se fait tacler sur le racisme de son nouveau filtre

yellow face

Snapchat est le roi des filtres et certains sont effectivement amusants. Le hic, c'est qu'aujourd'hui, il ne faut que peu de choses pour faire réagir les internautes. Le réseau a dépassé les bornes selon Twitter, en déployant récemment un filtre offrant à ses utilisateurs de se muer en Chinois.

150 millions d’utilisateurs, ça ne laisse pas de place à l’erreur, surtout avec Twitter où les avis déferlent comme une avalanche. L’application propose de transformer la personne en Chinois, avec tous les clichés possibles et imaginables. La fameuse « Yellow Face »

Il n’en fallait pas plus pour Twitter attaque Snapchat pour racisme et ce n’est pas la première bévue du réseau (On se souvient du cas Bob Marley). Effectivement, le filtre crée un portrait caricatural des Asiatiques. Snapchat s’est défendu en expliquant que ledit filtre s’inspirait des mangas et animés et qu’il n’était pas voué à « offenser, mais à être ludique ».

Le réseau ne pensait sans doute pas à mal, toutefois, le filtre favorise les stéréotypes racistes sur les Asiatiques. Epinglé !

Crédits image : @tequilafunrise – @limb_light – @mhroque

Tags :Sources :theguardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ces reseaux sociaux ont quelque chose des sectes. Dans le sens ou il y a deja du profilage, de la vente de data, de la censure, etc… Mais en plus ils vont plus loin en se faisant les relais direct d’une sorte de pensée dominante. Inquiétant.

  2. Et oui Zep, inquiétant, mais les gens sont lobotomisés par ces merdes de réseaux sociaux, alors qui est le plus con dans l’histoire, ceux qui ont crées ça, ou ceux qui vont dessus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité