Voitures autonomes : Tesla impliqué dans un accident en Chine

Tesla Model S

Les incidents concernant des voitures autonomes sont encore rares. C’est même l’un des arguments essentiels de vente de cette technologie qui se veut plus sûre en atténuant les risques de défaillance humaine. Pourtant, un accident en Chine vient rappeler que la voiture autonome n’est pas encore infaillible.

Heureusement, les informations rapportées par Reuters précisent que l’accident de Beijing est sans gravité. Il implique un ingénieur chinois de 33 ans, nommé Luo Zhen, qui travaillait au volant d’une Tesla.

L’action a été filmée par la caméra embarquée de l’ingénieur qui peut ainsi s’en servir pour prouver qu’il n’a pas influencé la trajectoire de sa voiture et que l’auto-pilote est en cause. Celui-ci n’a pas su modifier la trajectoire de l’automobile lorsqu’un véhicule à l’arrêt s’est présenté sur la voie. Résultat : des rayures sur les deux carrosseries.

Mais pour le service de communication de Tesla qui insiste sur le fait que son auto-pilote améliore la sécurité des passagers, ce petit incident pourrait avoir des conséquences. Aussi, la firme tâche de se défaire de la situation par l’intermédiaire d’un porte-parole.

« Le conducteur de la Tesla n’ayant pas les mains sur le volant, il ne peut pas diriger la voiture ou virer sur le côté pendant l’incident. Comme nous le communiquons clairement aux conducteurs de nos véhicules, la fonction AutoSteer exige que le conducteur garde les mains sur le volant en tout temps afin de toujours garder le contrôle et la responsabilité de son véhicule ».

Une position que l’ingénieur chinois dément en précisant que, pour lui, « l’impression qu’ils donnent à tout le monde, c’est que c’est un véritable auto-pilote et pas seulement un assistant de conduite. »

La traduction littérale de « autosteering », à savoir « auto-pilotage », semble donner raison au chinois.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Donc le mec dit « ca donne l’impression qu’on peut ne pas faire attention » malgré le fait que Tesla demande impérativement de garder les mains sur le volant ????

    Et il est ingénieur ce gars ?????

    1. Imagines, ça fait 6 mois que tu laisses conduire la Tesla toute seule, tout se passe bien. Du coup, tu te mets à faire autre chose de temps en temps. Ça se comprends.

  2. Encore une fois les médias balancent des titres racoleurs, le mec aurait lâché le volant de sa twingo ça aurait fait pareil mais personne n’en parlerait…

    1. La différence étant qu’il n’y a pas débat politique, économique, et social, autour de la Twingo.

      Outre Google, Tesla est l’un des grands noms de la conduite automatisée (ou semi automatisée selon les interprétations).

      De plus le racolage est interdit par la loi française, on s’en garde bien.

  3. C’est un ingénieurs asiatique c’est pas pareil. C’est pas pour rien que l’Europe de l’ouest et les s
    États Unis sont réputées pour la qualité de leur science…

  4. Attention !! L’autonomie ne signifie pas confier notre vie à des capteurs qui sont fiables ou mal conçus. Le contrôle du volant et le système de freinage est obligatoire. Bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité