La start-up Skully dépense sa levée de fonds en stripclub et jet privé

skully-banqueroute

Voilà une histoire qui mettre sûrement en alerte les internautes adeptes du crowdfunding et les investisseurs privés. A San Francisco, une ancienne employée de la start-up Skully accuse les frères fondateurs d’avoir détourné les fonds de la société pour financer leurs vacances et des visites régulières en club de striptease.

Lorsqu’ils fondent Skully en 2013, l’objectif des frères Weller est de développer toute une gamme de casques de moto exploitant la réalité augmentée. S’affichent directement sur la visière les infos GPS, la vitesse du deux-roues, et d’autres données de conduite. Une idée qui séduit les internautes motards qui font de Skully une belle réussite de l’high-tech crowdfunding avec 2,4 millions de dollars amassés.

La société est ensuite suivie par des fonds d’investissement tels qu’Intel Capital qui lui octroient un nouveau chèque de 11 millions d’euros. Très beau départ pour la start-up et bon présage pour les crowdfunder qui attendent les casques qu’ils sont censés recevoir pour avoir participé à la campagne.

Malheureusement, Skully accuse très vite des retards qui font gronder les internautes. On comprend pourquoi maintenant avec la plainte déposée par Isabelle Faithhauer, l’ex assistante de direction des frères Weller. Celle-ci accuse les deux entrepreneurs de violation de leurs devoirs d’employeurs en ayant plusieurs fois retardé son salaire, refusé ses pauses déjeuner, mais surtout lui avoir demandé de falsifier les comptes de l’entreprise.

D’après le témoignage de la plaignante, les deux frères tentaient de masquer l’utilisation des fonds de Skully à des fins privées. Ils se seraient ainsi payé deux Dodge Vipers, une Audi R8, des tours de limousine en Floride ainsi que près de 2000 dollars de dépenses dans des clubs de striptease et des vacances à Hawaii.

Pas étonnant donc que la gestion de l’entreprise l’ai menée droit dans le gouffre. Au grand damne des premiers investisseurs qui attendent toujours leurs casques, Skully a fait banqueroute et annoncé sa fermeture le 5 août dernier. Aucun remboursement ne sera effectué.

Tags :
  1. Des entrepreneurs d’une société avec des capitaux de 15 millions qui dépensent 2000 dollars en strip, foutez-les en taule. Si on additionne ces quelques dépenses mentionnés dans l’article, on arrive à max à 500’000 dollars. Ce n’est pas ça qui a fait couler la société, mais une incompétence devant tant d’argent.

    1. C’est ce que nous avons conclu à la fin de l’article.

      Je reprendrai la phrase si elle n’est pas assez claire mais est bien évoquée « la gestion » de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité