Kenny Baker : l’interprète de R2D2 dans Star Wars, est retourné à la Force

kenny-baker-r2d2

Il incarnait l’âme du plus précieux des droïdes depuis près de 40 ans, Kenny Baker, l’acteur animant R2D2 dans Star Wars s’est éteint le 13 août à l’âge de 81 ans. Il souffrait depuis plus de deux ans déjà d’une maladie affectant ses poumons et ses capacités motrices.

Qu’ils aiment ou non Star Wars, ceux qui n’ont jamais entendu parler de R2D2 sont rares. Ce droïde courageux, capable de traverser un champ de bataille pour venir prêter main forte à ses maîtres (Anakin Skywalker, Obi Wan Kenobi, puis Luck), est devenu, au fil des ans, l’emblème international de Star Wars.

Or, R2D2 (comme C3PO ou récemment BB8) n’est une image de synthèse que pour les scènes difficiles. Le reste du temps, on doit son extraordinaire capacité affective à son interprète : Kenny Baker (et la composition numérique de sa voix).

Cet homme, atteint de nanisme (petite taille), rejoint le casting de Star Wars IV : Un Nouvel Espoir en 1977. L’armature de R2D2 est adaptée à sa taille pour qu’il puisse la revêtir. Au départ, il ne lui est demandé que de le mouvoir tel que le script le définit. Mais très vite, le caractère enjoué de Kenny Baker transparaît. Ce dernier commence à improviser ses propres mimiques.

Du jeu de tête de R2D2, a son habitude bien connue de trépigner des pieds (ou des roues, c’est comme vous voulez) lorsqu’il perd patience, on doit tout ça à Kenny. Ses qualités d’interprète et son positivisme permanent vont lui attirer le respect et l’amitié de tous ses partenaires de tournage. Très vite, l’interprétation du droïde pour toute la saga que l’on connaît lui est acquise.

Ses anciens collègues lui rendent aujourd’hui tous hommage tour à tour. C’est le cas de Mark Hamil (Luck Skywalker).

Ou encore Ewan McGregor (Obi Wan Kenobi dans les épisodes I, II et III).

Kenny Baker retourne aujourd’hui à la force en laissant l’héritage d’une longue vie (alors mêmes que les médecins lui prédisaient une faible longévité). Il a eu deux fils, épargnés par le nanisme, avec sa femme Eileen Baker (elle aussi de petite taille et décédée 20 ans plus tôt). Sa carrière l’a mené du cirque au cinéma avec des rôles dans de nombreux films tels qu’Elephant Man, Willow, Labyrinthe, Amadeus, et bien sûr l’ensemble de la Saga Star Wars pour laquelle R2D2 vivra sans doute éternellement dans le cœur des fans.

« Il a procuré beaucoup de bonheur aux gens autours de lui, et nous célébrerons toujours le fait qu’il était aimé partout dans le monde. Nous sommes très fiers de ce qu’il a accompli. » Conclut Abigail Shield, la nièce de Kenny Baker, pour le Guardian.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité