SpaceX débute les tests de la fusée qui nous emmènera sur Mars

mars-spacex-raptor

SpaceX a confirmé travailler au développement de sa prochaine génération de fusée. Celle-ci sera utilisée pour l’envoie des missions habitées sur Mars, dont la première est espérée en 2024. Le réacteur de cette nouvelle fusée est entré en phase de test au Texas.

D’après les propos tenus par Gwynne Shotwell, président de SpaceX, lors de la Small Satellite Conference tenue dans l’Utah il y a quelques jours, ce nouveau réacteur porterait le nom de « Raptor ». Elon Musk, fondateur de l’entreprise, déclare sur reddit que ce réacteur serait trois fois plus puissant que les actuels Falcon 9 (qui équipent les fusées réutilisables de SpaceX) en déployant jusqu’à 500 000 livres de poussées (soit 226796,185 kilogrammes pour être exact).

Le Raptor doit équiper la prochaine génération de fusées de lancement de SpaceX. Ces dernières assureront l’acheminement d’un vaisseau grand comme 100 SUV automobiles, additionné à un fret de près de 100 tonnes. Si ce projet est mené à terme, cela marquera le début du transport de marchandises extra planétaire. Une nécessité si l’on considère que le rêve premier d’Elon Musk est de participer à l’établissement des premières colonies humaines sur Mars.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « ce réacteur serait trois fois plus puissant que les actuels Falcon 9 »

    « pour l’envoie »

    Ce serait mieux d’écrire en bon français :
    ce moteur serait trois fois plus puissant que celui des actuelles Falcon 9
    et pour l’envoi
    et que signifie « masse extraplanétaire » ????

    1. Bonjour Denis,

      J’apprécie que vous soulignez des fautes, mais je pense que vous avez eu accès à un cache périmé de l’article, car ces dernières ont été corrigées une minute après publication de l’article. Elles n’y sont plus depuis lors.
      Je ne comprends donc pas que vous les référenciez de nouveau.

      Par contre pour le mal dit au sujet des « marchandises de masse » et non de la « masse extra planétaire », vous avez bien fait de souligner l’imprécision. J’ai simplifié. Il aurait fallu écrire « Transport extra planétaire de marchandises de masse » (mais pour éviter d’expliquer le terme, on restera sur marchandise, ce sera plus simple !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité