Test : Les benchmarks confirment la qualité du Samsung Galaxy Note 7

Samsung Galaxy Note 7

Le Samsung Galaxy Note 7 est arrivé, et avec lui, la confirmation de bon nombre de rumeurs le concernant. Avec cet appareil, le fabricant sud-coréen livre un grand smartphone (5,7 pouces) haut de gamme, très orienté "business". Voici de quoi il en retourne exactement.

Nos confrères de Ubergizmo US ont pu passer quelque temps avec l’appareil, suffisamment pour éprouver les performances, et réaliser quelques benchmarks, de ce smartphone pas comme les autres. Mérite-t-il vraiment les qualités que l’on lui prête ? Réponse plus bas dans cet article.

Le Note 7 a été conçu pour être un smartphone avec grand écran très confortable à prendre en main. Courbure générale et ratio écran-châssis ont donc été très travaillés. S’il reprend quelques caractéristiques en ce sens du Galaxy S7, il est aussi différent : avec son port USB Type-C notamment, sa forme plus rectangulaire (pour le rangement du Digital Pen et le respect de la symétrie). Le Galaxy Note 7 est assurément un magnifique objet. Il est disponible en plusieurs coloris : Silver Titanium, Black Onyx, Gold Platinum et Blue Coral.

Samsung Galaxy Note 7

Comme les Galaxy S7 et S7 Edge, le Note 7 résiste à l’eau : classification IP68. À l’eau et à la poussière ! Ses chances de survie sont donc grandes s’il venait à faire un plongeon dans les toilettes ou l’évier. Ceci étant dit, IP68 ne signifie pas qu’il encaissera bien les chocs. Vous voici prévenu.

Samsung Galaxy Note 7

Le Galaxy Note 7 offre 64 Go de stockage interne, mais cette fois, Samsung a voulu laisser les utilisateurs l’augmenter au besoin, via le slot microSD pouvant accueillir des cartes jusqu’à 2 To. Vous voilà couvert.

On ne reviendra sur les avantages de l’USB Type-C. Servant à la charge comme au transfert de données, sa présence n’est pas un avantage concurrentiel mais une évolution normale sur le marché. Même si elle vous fera pester plus d’une fois parce que vous n’avez pas le bon câble à proximité – en attendant que l’USB Type-C soit répandu -.

Samsung Galaxy Note 7

La différence fondamentale entre le Galaxy S7 Edge et le Galaxy Note 7, c’est le Digital Pen. Et Samsung mise gros sur cet accessoire. Avec ses 0,7 mm de diamètre et sa pointe faite de plastique spécial, écrire devient très naturel, avec juste ce qu’il faut de frictions. Et il détecte pas moins de 4 096 niveaux de pression. De quoi en profiter dans bon nombre d’applications. Le concept est d’ailleurs poussé bien plus loin que sur le Note 5. La prise de notes, par exemple, a été encore simplifiée. Sortez simplement le stylet, et prenez des notes ! Aussi simple que cela !

Si vous aimez les GIFs, vous apprécierez aussi certainement la nouvelle fonctionnalité permettant de capturer n’importe quelle vidéo passant sur votre écran – pour peu que ladite vidéo ne soit pas protégée par des DRM, évidemment -. Vous pourrez ensuite éditer ou ajouter des effets pour créer un GIF très rapidement.

L’écran 5,7 pouces Super-AMOLED de 2 560 x 1 440 pixels est 50% plus lumineux que celui du S7 pour supporter le HDR. Espérons que cette technologie ne dévorera pas la batterie trop rapidement. Toujours est-il que, comme à l’accoutumée, l’écran est offre une qualité impressionnante. Cela fait une grosse différence lorsque l’on regarde photos/films ou que l’on en prend.

Et avec la caméra intégrée dans le Note 7 – la même que celle de toutes les appareils de la série 7, 12 MP, avec capteur double pixel -, vous pouvez vous attendre à des résultats au top. Samsung a décidé de simplifier la prise de vue, notamment en diminuant au maximum les boutons d’option. En faible luminosité, son ouverture à f/1, associée à 12 millions de gros pixels de 1,4 µm – lui permet de prendre beaucoup de lumière, pour des photos très détaillées. Son autofocus extrêmement rapide et sa très bonne réactivité générale feront du Galaxy Note 7 un appareil photo tout à fait capable, prêt à immortaliser même les instants les plus fugaces. À noter, il se pourrait bien que le Note 7 soit vendu en deux variantes, concernant la caméra tout du moins – capteur Samsung ou Sony -, sans impact significatif sur la qualité finale.

Avec sa batterie de 3 500 mAh, le Galaxy Note 7 fait légèrement mieux que les 3 000 mAh du Note 5, et un peu moins que celle du S7 Edge (3 600 mAh). En terme d’autonomie, cela devrait être imperceptible. Comme à l’accoutumée, le smartphone supporte la recharge sans fil, offrant une vitesse de 50 Ah/min, parmi les plus rapides du marché. Et pour optimiser au mieux l’autonomie de l’appareil, Samsung a ajouté un Gestionnaire de Batterie dans la page des paramètres de la batterie. On y retrouve de nombreux modes d’économie d’énergie, avec divers paramètres prédéfinis. Vous pouvez aussi définir les vôtres et visualiser, en un coup d’œil, les applications les plus gourmandes.

Le Galaxy Note 7 sera livré avec Android 6, pas le 7 donc, mais cela ne fera pas grande différence pour la plupart des utilisateurs. Ce qui peut en faire, par contre, ce sont les fonctionnalités logicielles ajoutées par Samsung concernant la sécurité et l’expérience utilisateur.

Avec une caméra spéciale, le Note 7 peut être déverrouillé en scannant votre iris, y compris dans le noir. L’application Secure Folder, quant à elle, permet de chiffrer n’importe quel dossier via scanner d’iris/d’empreinte digitale/mot de passe. Et vous pouvez même mettre des applications dans ces dossiers protégés. Pratique. Les paramètres, quant à eux, ont été rendus accessibles bien plus facilement – et la lampe torche gagne plusieurs niveaux de luminosité -. Le Note 7 reprend aussi la fonctionnalité introduite avec le S7/S7 Edge d’écran Always-On. Cela permet de visualiser certaines informations sans allumer le téléphone et même de lire et prendre des notes avec le stylet très rapidement.

Samsung Galaxy Note 7

Équipé d’un SoC Qualcomm Snapdragon 82x ou Samsung Exynos 8, le Note 7 embarque aussi 4 Go de RAM et un système de stockage UFS, de quoi rendre l’ensemble rapide, très rapide. Le Note 7 est aussi compatible avec Vulkan – une interface de programmation similaire à DirectX ou OpenGL, développée dans le seul et unique but de préserver le CPU – et la batterie, par voie de conséquence -. Et avec l’appareil, Samsung offre 25$ de jeux compatibles avec cette technologie pour faire une démonstration de ses capacités.

Samsung Galaxy Note 7

Le Samsung Galaxy Note 7 ainsi équipé s’en sort extrêmement bien dans tous les aspects de ses capacités : que ce soit pour une utilisation basique ou dans des cas plus extrêmes, comme le jeu, la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.

Si les chiffres purs vous parlent davantage, voici ci-dessous deux tests très représentatifs des performances avec des jeux 3D. Comme vous pouvez le voir, le Note 7 se place confortablement tout en haut du classement.

Samsung Galaxy Note 7 Samsung Galaxy Note 7

Le test Geekbench 3 s’intéresse davantage au CPU. Difficile ici de savoir pourquoi le Galaxy Note 7 s’en sort moins bien que le S7 ou le S7 Edge alors que tous deux évoluent sur la même plateforme, mais c’est bel et bien ce qu’indiquent les chiffres. À creuser !

Samsung Galaxy Note 7

Le dernier test, Basemark OS II, est un test de performances générales liées au système. Sans être 100% précis, il donne une idée globale de la vitesse moyenne du téléphone, sans entrer dans les extrêmes.

Samsung Galaxy Note 7

Avec ce Galaxy Note 7, Samsung conclut sa gamme de produits haut de gamme, de quoi envisager très sereinement le prochain Mobile World Congress. Le Note 7 repousse encore les limites des Note et amène les appareils grand écran et avec stylet dans une autre dimension. Qualité, élégance et productivité… avec le S-Pen et un écran large impressionnant, voilà qui pourra en faire craquer plus d’un !

Les pré-commandes ouvriront le 16 Août pour une disponibilité officielle le 2 Septembre – en France -. Comptez 849€ pour vous offrir la bête !

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ses mon 2e note 4 que j’ai acheté à sfr pour le moment je suis content de mon note 4 pour le note 7 j’ai pas les moyens ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Franchement… jusqu’à 2to sur une carte SD… c’est plutôt jusqu’à 0.2to ou 200go. Il faut se relire, ce qui arrive peu sur ce site!

    1. peut etre qu’il ont laissé une marge pour de future carte micro sd (que eux meme pourrait créer) qui serait dispo en 1 ou 2to sachant qu’il existe des 512go et donc ont poussé la limite de compatibilité à 2to
      c’est plausible je pense (meme si la faute est autant plausible)

    2. C’est bien 2To

      Tu as les sd classiques qui vont jusqu’à 2go… Le maximum théorique est atteint.

      Les sdhc qui vont jusqu’à 32go… Le maximum théorique est également atteint.

      Et les actuelles sdxc dont le maximum théorique est de 2to mais n’est pas encore atteint, loin de là.

      Samsung annonce simplement une capacité théorique.

  3. Avec le Galaxy Note 7, la stratégie marketing de Samsung persiste avec l’erreur initiée avec la Note 5/Galaxy S6… Jusqu’à la Note 4, la gamme Note préfigurait les Galaxy qui devraient être lancés 6 mois plus tard. Depuis la Note 5, les Galaxy présentent la même configuration avec les Note, avec 3 mois d’avance. Dans ce contexte, le S-pen comme seule différenciation risque de diminuer l’attractivité de la gamme Note! Il me semble que Samsung aurait dû oser un processeur plus rapide, avec 6 GB; et peut-être lancer le concept « laptop docker-phone » suggérer par certains!
    Une stratégie gagnante pourrait être pour la gamme Note de renouer avec son positionnement initial de « trend maker »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité