Flex Robotic System, le robot chirurgien qui fait vraiment peur !

Flex Robotic System

Si les robots ne sont pas encore vraiment implantés dans nos sociétés, ils ont déjà prouvé qu'ils étaient capables de bien des prouesses. Y compris dans le domaine de la médecine. Et ce n'est assurément que le début. Le Flex Robotic System est aussi effrayant que performant. Il pourrait vous réparer de l'intérieur, littéralement.

C’est à Howie Choset, 47 ans, professeur à l’Institut de Robotique de l’Université Carnegie Mellon et cofondateur de Medrobotics, à Raynham, dans le Massachusetts, États-Unis, que l’on doit cette innovation.

Cette espèce de serpent robotisé est équipée d’une caméra haute définition et peut se contorsionner pour s’enfoncer, depuis la bouche, au plus profond de l’anatomie du patient. À distance, le chirurgien peut alors guider ses instruments – laser, pince, etc – jusqu’à la zone précise de l’intervention.

Flex Robotic System

La conception de Flex remonte à 2004. Les premiers prototypes avaient été conçus avec l’aide de Marco Zenati, professeur de chirurgie à l’Université de Pittsburgh, et de Alon Wolf, alors post-doctorant à Carnegie Mellon. Tous trois cofondaient Medrobotics en 2005. Pour l’heure, la société a déjà levé plus de 130 millions de dollars pour le développement de son robot, selon son PDG, Sameul Straface.

Flex sera tout à fait désigné pour pratiquer une large variétés d’opérations chirurgicales – notamment dans l’élimination de tumeurs qui seraient inopérables par les moyens classiques -. Les organismes de régulation des États-Unis, d’Europe et d’Australie ont déjà donné leur accord pour une pénétration par la bouche et Medrobotics vient tout juste de demander une autorisation par voie colorectale. À suivre !

Tags :Via :Bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité