À 65 ans, elle abat un drone gênant sur sa propriété

drone Parrot

Les drones sont des gadgets fort sympathiques, ils peuvent prendre des photos et/ou des vidéos d'un point de vue rarement possible ou réaliser de la haute voltige. Mais parfois, ils se révèlent être une vraie nuisance pour autrui, et certains ne se privent pas pour s'en débarrasser.

C’est exactement ce qu’a fait Jennifer Youngman, 65 ans, après avoir constaté la présence d’un drone au-dessus de sa propriété. La femme était en train de nettoyer ses armes à feu lorsqu’elle a entendu le drone voler. Celui-ci n’était alors pas encore sur sa propriété. Mais dès que l’engin avait franchi la limite, elle chargeait une arme pour abattre l’appareil, purement et simplement.

Fort logiquement, les propriétaires du drone n’étaient pas très contents mais à leur arrivée, Jennifer Youngman leur déclarait : « la police est juste à côté, ils sont en chemin, vous devez partir. […] Ils sont montés dans leur grosse voiture – je ne sais pas si c’était un Range Rover ou un Hummer – et sont partis.« 

Si les risques de voir son drone abattu par une arme à feu en France sont minimes, il pourrait lui arriver bien des misères. Maintenant, vous savez.

Tags :Via :Ubergizmo
  1. La loi Française interdit-elle le survol d’un espace privée par un drone? Est-ce que cette propriétaire armée était dans son droit en détruisant l’engin ?

    Bonne journée

    1. En France, il y a plein de règles très restrictives concernant les drones, en particulier:

      Sans caméra,
      Le vol n’est possible qu’hors zone peuplée

      Avec une caméra,
      Il n’est pas permis de voler à moins de 30 mètres d’une personne.
      Vous devez procéder à une demande d’autorisation de vol auprès de la préfecture.
      Vous devez procéder à une demande d’autorisation de prise de vues auprès du chef de service territorial de l’aviation civile dont relève le domicile du pilote.

  2. En France absolument pas. De la même façon qu’un avion ne demande pas l’autorisation de survol de chaque terrain survolé, c’est pareil pour un drone. Dés qu’il quitte le sol, il est dans l’espace aérien avec les règle afférantes. Le télé-pilote est par contre tenu de respecter la vie privée notamment en ce qui concerne la diffusion des images mais cela rentre dans un cadre légal plus général. Et il serait parfaitement interdis d’utiliser une arme a feu pour abattre un drone.

  3. Aux Etats-Unis c’est tout juste si vous n’avez pas le droit d’abattre un inconnu qui rentre chez vous. Dans certains Etats c’est considéré comme dans la légitime défense, alors un drone ^^

    1. Ils ont tout à fait raison. Ils viennent chez vous vous voler, vous torturez et vous n’avez pas le droit de vous défendre. En France, les voyous sont mieux considérés que les victimes.

  4. Titre « putaclick ». On s’attend à ce que cet évènement se soit produit en France, alors que c’est une traduction d’un fait divers US.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité