Free Mobile : les débits de l’itinérance Orange en 3G sont désormais réduits

Free Mobile

C'était annoncé de longue date, c'est désormais acté : à partir d'aujourd'hui, jeudi 1er septembre 2016, il est moins aisé de surfer en 3G pour les abonnés de Free Mobile.

La rentrée commence mal pour les abonnés Free Mobile. Ces derniers vont devoir se débrouiller avec des débits réduits, leur réduction nette en itinérance Orange venant tout juste de débuter. Même si dans les faits, il été établi qu’un abonné Free Mobile passait en moyenne 30% de son temps de connexion en 3G sur le réseau d’Orange.

Avertis par un mail en août dernier, les abonnés à l’opérateur mobile vont profiter d’un débit de 5 Mb/s en réception et 448 kb/s en émission lorsqu’ils surferont sur le réseau Orange. Sachant que ces plafonds sont valides jusqu’au 31 décembre 2016. Après cela, il a été confirmé que les débits chuteront à 1 Mb/s en réception et 448 kb/s en émission pour les années 2017 et 2018, pour passer en 2019 à 768 kb/s et 384 kb/s. En 2020, il faudra se débrouiller d’un débit unique fixé à 384 kb/s.

Sachant que Free Mobile vise une couverture de son propre réseau à 98% de la population en 2018, qui est pour 85% « seulement » à l’heure actuelle.

Tags :
  1. Personnellement, ma 3G Free était déjà équivalente au edge de ma conjointe chez Orange… Je pense difficilement que ça puisse être pire.

  2. C’est déjà la catastrophe, comment faire pire ? Si seulement un autre opérateur avait leur fameux « pass destination », je serai déjà parti depuis bien longtemps… Free, le seul opérateur qui marche mieux à l’étranger qu’en France… Lol

  3. Gros problème dans ce post.

    L’auteur de ce post ne précise pas que les utilisateurs de Free peuvent probablement se connecter en 4G avec leur appareil, et n’étant pas chez Free, je ne sais pas ce que cela implique.

    Il aurait été intéressant que le rédacteur fasse un minimum de recherche avant de publier.

  4. Free c’est super en 4G 4 G+ …. 3G Free assez pourrie …

    Mais de toutes façons, l’itinérance Orange n’assurait même pas 5Mb de débit depuis longtemps déjà … (Surf impossible voire même.)

    Juste une officialisation de ce qu’on avait constaté en pire depuis longtemps déjà …

    1. La 3G de free c’est du 900 Mhz (UMTS) en majorité et dans certaines villes que du 2100 Mhz, comme par exemple à Alençon (61), débit 3G moyen de 6 méga jusqu’à 13 Méga, débit théorique max 14 Méga, ce n’est donc pas de la H+ comme les opérateurs concurrents, 42 méga max théorique.

      Pour cela sur l’itinérance Orange pour afficher assez rapide les pages web HTTP ou HTTPS à l’exception de Amazon ou Facebook, il faut utiliser un proxy IP anonyme HTTP ou transparent tout simplement, cela évitera l’attente et ne pas mettre les DNS par défaut également.

  5. Super 😁. Oui, bien sûr, la 4G n’est pas bridée mais bon, étant donné que la couverture 4G est très pauvre hormis dans les grandes villes les consommateurs vont être forcés de changer d’opérateur.

    Free et sa politique en focus sur les grandes villes…. Ils n’ont rien compris…

    1. C’est vous qui n’avez rien compris, c’est un contrat, vu que d’ici 2020, le réseau 4G avec les fréquences 700 Mhz seront déployées et la 3G normalement pour fin 2018, pour payer encore moins les échanges de données, il officialise le bridage qui existait depuis déjà depuis 2012 sur le réseau Orange mais apparemment sur de nombreux forums, les gens ne l’avaient toujours pas compris.

      Fallait anticiper pour avoir de la data fluide pour ceux qui ne disposaient pas de réseau propre Freemobile, quand le forfait NRJmobile proposé à 50 Go en série limité (juin-juillet) sur le réseau des 3 opérateurs historiques au choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité