Prise en main : Samsung Gear S3

Samsung Gear S3

Un an après le lancement de la Gear S2, nous attendions que la Samsung Gear S3 se montre, et c'est aujourd'hui le cas. Ceci étant dit, la Samsung Gear S3 ne va pas remplacer sa prédécesseur, elle va venir en supplément. Les deux modèles continueront d'exister sur le marché, et vous allez comprendre pourquoi.

La Gear S3 est une grande montre proposée en deux variantes : la Gear S3 Classic et la Gear S3 Frontier. La Gear S3 Classic est une montre… « classique » intégrant toutes les foncionnalités principales d’une montre connectée, avec une connectivité Bluetooth. La Gear S3 Frontier va plus loin, avec quelques différences purement esthétiques et surtout une version LTE.

Design

Samsung Gear S3

Samsung a poussé encore davantage le design de la Gear S3 – par rapport à la S2 – et le résultat est très intéressant. Le rendu est plus « premium » et les petits détails, comme l’acier brossé ou poli, sont très soignés. Samsung utilise ici des bracelets standard de 22 mm, au cas où vous souhaiteriez vous tourner vers un fabricant tiers, mais propose aussi une large sélection.

Samsung Gear S3

L’écran est sensiblement plus grand – passant de 1,2 à 1,3 pouce depuis la Gear S2 -. Cela paraît infime, mais la différence de surface est suffisamment importante pour le remarquer immédiatement. Le nouvel écran est capable de reproduire 16 millions de couleurs, ouvrant la porte à de magnifiques cadrans.

La Gear S2 résiste à l’eau et à la poussière, elle est certifiée IP68. Cela signifie qu’elle encaissera sans broncher une sortie à la piscine, une douche ou la plupart des activités sportives que vous pourriez faire. Samsung déclare que le design offre une robustesse de « niveau militaire » pour que les utilisateurs n’aient pas à s’inquiéter. Par exemple, elle peut résister à de grandes variations de température, passant sans souci de 0°C à la chaleur d’un désert.

Samsung Gear S3 Samsung Gear S3

Pour y parvenir, la montre intègre une protection Gorilla Glass, très résistante aux rayures. Puisque l’écran est assez petit et protégé par un cercle en métal, il est moins enclin à se briser après une chute.

La Samsung Gear S3 a aussi une base de chargement sans fil, un peu plus volumineuse que celle de la S2 mais celle-ci est compatible. Alors, si vous avez déjà un chargeur ou que vous voulez utiliser votre S2 avec ce nouveau chargeur, c’est possible.

Expérience utilisateur

Le design a aussi un impact sur l’interface. La roue mécanique de la Gear S3 peut souvent être remplacée par un balayage vers la droite ou la gauche, elle peut être utilisée avec des gants et peut supplanter à elle seule l’interface tactile. C’est un petit détail, à moins que vous ne soyez à vélo, que vous ne fassiez du ski ou que vous n’ayez des gants parce qu’il fait froid.

La Gear S3 est compatible avec Samsung Pay, plus pratique encore que sur votre téléphone, vous n’aurez ainsi plus à la sortir pour payer. Même si la montre n’a pas besoin du téléphone pour réaliser jusqu’à 10 transactions, vous aurez besoin d’initialiser le système avec une connexion, et de le rafraîchir de temps à autre. Les 10 transactions sont un bon compromis entre sécurité et utilisation.

Samsung Pay sur la Gear S3 peut utiliser le NFC ou la Magnetic Secure Transmission (MST), une technologie maison qui simule un scan de carte de crédit. MST assure que Samsung Pay fonctionne dans environ 90% des points de vente disponibles et que ceux-ci croient être en présence d’une véritable carte de crédit en plastique. Les terminaux NFC, eux, ne sont pas encore si communs.

Samsung Gear S3

Les cadrans disponibles ont aussi évolué en terme de fonctionnalités. Désormais, même en mode économie d’énergie, ils peuvent être animés. Certains sont vraiment, vraiment sympathiques. Et c’est appréciable, d’un simple regard, votre montre ressemble davantage à une montre classique.

Samsung a aussi ajouté la possibilité de répondre à un message d’un simple petit dessin de la main. C’est quelque chose que nous avions déjà vu avec l’Apple Watch. Il faut l’essayer pour se rendre compte de sa véritable utilité. Honnêtement, je ne l’utilisais pas  sur l’Apple Watch.

Curieusement, Samsung a aussi rendu les réponses automatiques plus intelligentes. Par exemple, lorsqu’il comprend le contexte d’une question comme « Hé, où es-tu ?« , le système peut proposer une réponse avec votre localisation basée sur vos coordonnées actuelles : « Je suis près de <localisation>« , vous n’avez plus qu’à appuyer sur « Envoyer« .

Mode standalone

La Gear S3 LTE est capable de fonctionner sans téléphone. Vous pouvez passer et recevoir des appels audio HD. Il y a aussi un mode SOS intégré : en appuyant trois fois, vous pouvez envoyer un message pré-enregistré (« je suis en danger !« ) avec vos coordonnées GPS à un certain nombre de contacts – là encore prédéfinis -.

Outre les appels, la Gear S3 (tout modèle) a un certain nombre de capteurs, dont un altimètre, un baromètre (pour des alertes météo hors-ligne) et GPS. De quoi vous permettre de profiter de vos activités, d’enregistrer vos performances et de synchroniser tout cela avec votre téléphone ou dans le cloud plus tard.

Plateforme matérielle

La Gear S3 utilise la plateforme matérielle similaire à la S2. Elle a le même processeur et tourne sous Tizen (2.3.1), le système d’exploitation de Samsung basé sur Linux. Le seul composant qui a été changé, c’est la batterie, dont la capacité est passée de 250 à 380 mAh.

C’est donc une augmentation de 52% en une seule génération. Bien sûr, une partie de cette capacité supplémentaire servira à alimenter le plus grand et plus sophistiqué des écrans, mais Samsung estime que les utilisateurs gagneront environ une journée supplémentaire en autonomie par rapport à la Gear S2. Ce qui représente environ 3 ou 4 jours d’autonomie totale, ce qui est très bon pour une smartwatch comme celle-ci.

La Gear S3 a 4 Go de stockage interne, utilisables pour votre musique, par exemple. Ce stockage est aussi utilisé comme plateforme de transition pour vos données de sport/santé, avant d’être synchronisées.

Davantage d’applications

Pour le lancement de la Gear S3, Samsung a travaillé avec davantage de partenaires pour offrir de nouvelles applications – ou des mises à jour – lesquelles pousseront l’expérience un peu plus loin encore.

L’application Nest pour Gear S3 vous donnera davantage de contrôle sur votre chauffage. Avec celle de Uber, vous pourrez commander un taxi très simplement tandis que l’app BMW vous permettra de démarrer à distance votre voiture, vérifier la température, etc.

Comparaison avec la S2

Conclusion

Samsung Gear S3

La Samsung Gear S3 semble être une excellente smartwatch, repoussant encore les limites du design et de la praticité. La présence d’une molette et de deux boutons offre rapidité, efficacité et simplicité à l’utilisateur. Nous avions déjà placé la Gear S2 comme l’une des meilleures smartwatches du marché, la Gear S3 est bien partie pour la surpasser.

Ceci étant dit, les utilisateurs de la Gear S2 ne devraient pas se sentir trop mal à l’aise, Samsung fera probablement tout ce qu’il faut pour répercuter les améliorations logicielles de la S3 sur la S2, puisque le matériel est le même.

Pour l’heure, Samsung n’a pas encore annoncé le prix de sa Gear S3. Espérons que lorsque ce sera le cas, toute la gamme Gear S profitera du tarif du nouvel appareil, avec une baisse substantielle dans leurs tarifs.

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La S2 était moins large au poignet et surtout moins épaisse, même si c’est pour une meilleure capacité de batterie, cela la rend moins discrète, c’est dommage.
    Par contre, le micro et le mini HP peuvent être utiles dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité