Les fermiers mexicains luttent contre la sècheresse avec de la pluie solide !

Solid Rain

Pour lutter contre la sècheresse et ses effets désastreux sur la population, tous les moyens sont bons. Au Mexique, les fermiers peuvent compter sur un petit produit miracle depuis plus de dix ans, de la "pluie solide". Solid Rain est une poudre super-absorbante, capable de retenir jusqu'à 500 fois sa taille en eau et de la garder dans le sol jusqu'à un an.

En 1970, le Département de l’Agriculture Américain développe un produit super-absorbant. Aux États-Unis, il a été principalement utilisé dans les couches pour bébé, mais un ingénieur chimiste mexicain, Sergio Rico Velasco, y a vu une opportunité pour lutter contre la sècheresse sévissant dans son pays. Solid Rain vend désormais son produit depuis plus de 10 ans.

10 grammes de Solid Rain peuvent absorber jusqu’à 1 L d’eau. La poudre devient alors un épais gel transparent, qui ne s’évapore pas ni ne fuit dans le sol. Celui-ci agit comme un réservoir de surface, parfait pour les racines des plantes. Et il peut rester dans le sol jusqu’à 8 à 10 ans, même plus longtemps si c’est de l’eau pure qui est utilisée.

Et les résultats parlent d’eux-mêmes. Les fermes qui utilisent Solid Rain ont vu leur production augmenter de 300%. Seul problème, nombreux sont les fermiers à ne pas être au courant de l’existence de produit miracle. La société n’a pratiquement pas investi en marketing, se reposant quasiment exclusivement sur le bouche-à-oreille. Ceci étant dit, l’Inde et l’Australie se sont déjà montrés intéressés.

Solid Rain a déjà été nominé deux fois pour le Global Water Award et a reçu le Ecology and Environment Award de la Fundacion Miguesl Aleman. Ce qui n’empêche pas ses détracteurs de s’inquiéter. Notamment sur ses effets sur le sol à long terme…

Tags :Sources :Site OfficielVia :Oddity Central
  1. En France, ça s’appelle Polyter et c’est moins polluant que le produit mexicain car il ne contient que 5% de polyacrylate de potassium (pour le reste, il contient de la cellulose végétale et de l’engrais organique) qui, au bout de 5 ans, n’est pas plus gros qu’un grain de sable. (Le créateur français est Philippe Ouaki di Giorno).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité