C’est confirmé : la licence Spawn va de nouveau être adaptée au cinéma

Spawn

Malgré le potentiel évident de Spawn, est-ce vraiment une bonne chose d’apprendre son retour dans les salles obscures ? On se rappelle encore, non sans une certaine douleur, du film qui fut dédié au personnage à la fin des années 90. Une "expérience cinématographique" vous diront tous ceux qui s’étaient risqué à y jeter un oeil. Mais en 2016, la donne est différente, est les super-héros sont désormais pris avec le plus grand sérieux. Et si on y croyait ?

La nouvelle a été confirmée par Todd McFarlane, le créateur de Spawn, en personne. Le super-héros va de nouveau voir ses aventures adaptées au cinéma. Mais cette fois, McFarlane l’a assuré : ce projet n’aura rien à voir avec le film de 1997, celui dont on vous parlait quelques lignes plus haut. Il sera d’ailleurs bien plus effrayant, bien plus gore aussi. Et d’ajouter :

« Vous ne vous attendez jamais à voir un type dans un costume de caoutchouc. Ca va être mon requin des Dents de la Mer à moi ».

Prenant son projet à coeur, McFarlane se chargera d’en écrire le scénario. D’ailleurs, la tâche serait en passe d’être bouclée, le script atteindrait même les 180 pages, alors que le studio réclamait 120 pages au maximum, ce qui représente déjà un film de 2 heures.

Créé en 1992, Spawn, de par sa nature ultra-violente, a toujours suscité le débat. Reste que cette série fait partie des plus recherchées par les fans de comics. Un bon signe ?

Tags :Via :polygon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Nan mais calmez vous les gars, ça fait 10 ans qu’on la ressort celle la… Mots pour mots. Il a juste changé de référence, maintenant c’est Les dents de la mer, avant, c’était Seven…
    Je suis un grand fan de Spawn, mais y’a bien longtemps que j’y crois plus.
    Aller, soyons honnêtes : même la bd, elle a durée (dure encore ?) bien trop longtemps, avec ses scénarios de plus en plus capillotracté. Seul le graphisme sauvait le truc…
    Et on parle des JV ?
    Mac Farlane a beaucoup de talents, certes, mais pas tous les talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité