Les bracelets d’activité rendraient la perte de poids plus compliquée

tracker d'activité

Tiens donc : il semblerait que les trackers d’activité, dont on nous rebat les oreilles depuis un moment maintenant, seraient particulièrement inefficaces lorsqu'il est question de vous accompagner dans votre perte de poids !

Cette nouvelle étude, menée par une équipe de chercheurs américains de l’université de Pittsburgh, vient remettre en cause les trackers d’activité que l’on nous présente pourtant comme d’indispensables compagnons pour nous aider à nous remettre en forme. Il semblerait en réalité que les personnes portant l’un de ces bracelets fitness fassent moins d’exercice que les autres.

Après avoir enrôlé pour les besoins de leur étude 471 hommes et femmes (des volontaires en situation de surpoids ou d’obésité désirant perdre du poids), les chercheurs leur ont fait suivre un programme diététique très précis sur une durée de 6 mois, et ont réussi à tous leur faire perdre du poids. Ensuite, les « cobayes » ont été séparés en deux groupes : le premier devait poursuivre le régime entamé en notant leurs dépenses caloriques sur un site web, tandis que le second groupe devait utiliser un tracker d’activité, accroché à leur poignet.

Après 18 mois, il est apparu que les personnes équipées d’un tracker avaient perdu en moyenne 20% de poids en moins que ceux n’ayant pas de bracelet. Selon les chercheurs, il semblerait que ce soit autant les objectifs trop sévères de ces bracelets que la technologie en elle-même qui auraient découragés les participants ayant eu droit à un bracelet fitness.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité