Pokémon GO tombe : 74 jours en tête de l’Apple Store !

pokemon-go- déclin

Lorsque l'appli Pokémon GO a été lancée, nous en avons entendu parler durant des jours. Evidemment les choses se sont un peu tassées côté news (encore que) mais ce jeu reste l'un des plus populaires de la décennie. Pourtant, le nombre d'utilisateurs actifs jouant quotidiennement commence à redescendre.

Màj : Tout à une fin (sauf la banane qui en a deux)

L’absence de mises à jour et de nouvelles fonctionnalités aura eu raison de la popularité de Pokémon GO, l’application vient d’être détrônée. Selon un rapport de Sensor Tower, le jeu a été supplanté sur les stores par Clash Royale de Supercell.

Le jeu aura tout de même obtenu de sacrés records en restant 74 jours en tête des applis à succès. Le jeu de Niantic est 3e à ce propos :  Clash of Clans est resté 347 jours au top, suivi de – évidemment – Candy Crush Saga et ses 109 jours. 79% des joueurs ont arrêté de payer, ce n’est pas sans conséquences. Côté Nintendo, on imagine qu’ils attendent les mises à jour avec encore plus d’envie que nous.

Toute la suite de cette passionnante histoire au dessous

MàJ 13 août 2016 : Les choses empirent-elles pour Niantic ? Les rapports vont tous en ce sens, ce qui est logique : La rentrée est arrivée et l’attrait de la nouveauté passé. Selon un rapport de Slice Intelligence, c’est bien le nombre d’utilisateurs payants qui est en berne. Le jeu enregistre donc une baisse significative des joueurs investissant de l’argent via l’application, pas moins de 79% de perte.

Il faut tout de même relativiser. Malgré cette chute, les recettes engrangées par Pokémon GO sont dues aux achats in-app à hauteur de 28,4%. Sur le mois d’août, la seconde place serait détenue par Candy Crush Saga, qui totalise 4,5% de recettes grâce aux achats intégrés. Autant dire que Pokémon GO écrase encore largement la concurrence. 

Pour l’heure, le jeu a réussi à faire plus de 440 millions de dollars de chiffre d’affaires, ce qui est impressionnant pour un free-to-play.

pokemon-go

23 août :

Il fallait bien que cela arrive un jour et le jeu n’est en aucun cas condamné. Toutefois, entre la rentrée approchant, la fin des vacances et de l’été et peut-être un peu de lassitude, les joueurs sont moins présents. Apptopia confirme que passé l’attrait de la nouveauté et de la curiosité, certains utilisateurs sont passés à autre chose, bientôt il ne restera que les vrais de vrais pour continuer à chasser et dresser les Pokémons.

Pour l’heure, si l’on en croit le graphique, le déclin est peu rapide. Niantic n’a pas encore abattu toutes ses cartes et de nouvelles fonctionnalités et possibilités pourraient raviver la flamme dans le coeur des joueurs. Tout à une fin (sauf la banane qui en a deux) et l’application ne pourra pas rester au sommet ad vitam aeternam.

Il est intéressant de voir combien de temps la tendance Pokemon GO va durer, son impact sur notre culture, ainsi que l’arrivée de la réalité augmentée ne peuvent être niés.

Tags :Sources :bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité