Les chiens ne sont pas doués pour renifler le cancer des poumons

chien cancer du poumon

Une équipe de chercheurs européens a mis à l'épreuve six chiens très entraînés pour tester leur capacité à détecter le cancer des poumons. Les résultats ont été étonnamment mauvais, mais d'autres facteurs sont à prendre en considération. Nos compagnons à quatre pattes se sont montrés excellents pour détecter d'autres cancers mais ils sont vite distraits...

Les six chiens ont été entraînés pendant six mois, avec pas moins de 150 échantillons avant de passer au vrai test, sur 122 patients volontaires. 29 avaient un cancer des poumons diagnostiqués – mais ne suivaient pas encore de traitement -, 93 ne montraient aucun signe de la maladie.

Les chiens devaient essayer de détecter le cancer en reniflant l’haleine des participants – à l’aveugle, pour éviter de biaiser l’expérience -. Les chiens ont pu détecter les patients atteints à 79% mais, pour les patients sains, le taux de détection n’était que de 34%.

Des résultats intéressants, certes, encourageants même, mais il faudra encore établir des protocoles parfaitement efficaces si l’on veut pouvoir utiliser le puissant odorat du chien, expliquait Klaus Hackner, co-auteur de l’étude. Ceci simplement parce que « les chiens sont sujets à l’ennui, à une attention limitée dans le temps, à la fatigue, la faim et aux distractions externes.« 

Difficile dans ces conditions de ne faire confiance qu’au seul chien. Peut-être vaudrait-il mieux concevoir un nez artificiel, aussi performant que celui de nos amis à quatre pattes…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité