Les farfadets existent, mais ce n’est pas ce que vous croyez

farfadet-sylphe-rouge

Jesper Grønne, photographe danois de 54 ans, est le premier photographe à parvenir à figer l’image de farfadets depuis la Terre.

Mais attention, lorsqu’on vous dit farfadet, on ne parle pas de ces petites fées farceuses des contes et légendes vendéennes ou occitanes. Non on parle plutôt d’un phénomène lumineux atmosphérique bien réel.

Car oui, comme le précise Futura Planète, dans le monde scientifique, le farfadet (ou sylphe rouge) est bien connu, et son existence n’est plus remise en question. Il s’agit en fait d’un phénomène lumineux naturel extrêmement éphémère.

Ces lueurs rouges n’apparaissent que quelques millisecondes au-dessus des cumulonimbus (les nuages d’orages), dans la mésosphère (la haute atmosphère). Ces caractéristiques les rendent très difficiles à observer depuis le sol, et d’ailleurs, leur existence a été confirmée le 6 juillet 1989 grâce à une observation réalisée depuis une navette spatiale.

Le farfadet apparaît lorsqu’un éclair positif puissant se produit entre le nuage et la Terre. L’énergie délivrée par cet éclair provoque l’ionisation d’une colonne d’air verticale au dessus de lui. Concrètement, des électrons sont arrachés aux atomes qui composent l’atmosphère créant ainsi des ions (des particules chargées positivement ou négativement).

Pour simplifier, la différence de potentielle entre ces ions est responsable de l’apparition des éclairs. L’atmosphère s’ionisant au dessus du nuage, elle perd son pouvoir isolant et peut un court instant conduire une charge électrique. Finalement, à la manière d’un tube fluorescent, elle devient lumineuse.

Pourquoi donc choisit-elle de s’illuminer en rouge ? C’est très simple Watson. L’atmosphère est composée à 78,09% en diazote (N2) (on parle usuellement d’Azote, tout simplement). Or, ce dernier émet des rayons lumineux de longueurs d’ondes différentes selon la pression de l’atmosphère. Il a donc la particularité de changer de couleur à l’œil nu en fonction des caractéristiques de l’atmosphère. Habituellement il donne sa couleur bleu au ciel, mais pendant un orage, l’intense variation de pression provoquée par un éclair le fait apparaître rouge.

Il existe d’autres phénomène météorologiques ou astronomiques qui peuvent permettre l’apparition des farfadets de notre atmosphère (l’un des principaux étant une avalanche d’électrons issus des rayonnements cosmiques du soleil).

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité