L’intelligence artificielle de Google, futur cauchemar pour la vie privée

intelligence artificielle Google

Google dévoilait hier ses nouveaux produits et projets, avec comme trait d'union l'intelligence artificielle. Pour son patron Sundar Pichai, cela ne fait aucun doute, nous vivons dans un "monde où prime l'intelligence artificielle". Il a probablement raison. D'où l'omniprésence de cet assistant virtuel basé sur l'intelligence artificielle. Mais...

Mais de par la nature même de l’intelligence artificielle, nos données sont moins sécurisées que jamais, ou tout du moins, elles sont plus collectées et stockées que jamais. Le nouvel assistant de Google, lequel a fait ses débuts dans Allo, peut répondre à vos demandes et répondre dans l’application. Pratique. Ce n’est que le début. Cette intelligence artificielle va apprendre de vos habitudes, de vos préférences, pour vous offrir des réponses toujours plus personnalisées et précises.

Et c’est précisément là que les problèmes commencent. Pour vous proposer quelque chose de pertinent pour vous, et vous seulement, comme un restaurant ce soir ou un trajet, la firme de Mountain View collecte une énorme quantité de données sur vos préférences, vos convictions, vos loisirs, vos déplacements. Google est resté assez vague sur les données collectées par son assistant mais prenez pour acquis que tout ce qui passe par votre téléphone peut l’être, ceci pour améliorer l’assistant.

Et si vous voulez tirer profit de cette intelligence artificielle, il vous faudra notamment désactiver le chiffrement de vos messages dans Allo. Dommage, non ? Google est donc actuellement dans une position assez délicate. Le chiffrement complet est une fonctionnalité clef pour bon nombre d’utilisateurs qui souhaitent protéger un minimum leur vie privée mais pour rester compétitif sur ce marché, Google n’a pas le choix.

Dans un monde parfait, nous profiterions de ce genre d’assistant très intelligent tout en conservant nos communications chiffrées. Facebook a exactement le même souci à l’heure actuelle avec Messenger… Et ce sera le cas pour tous les autres acteurs du marché, actuels ou futurs…

Google fait le pari que les gens – nous ! – préfèreront la commodité à la vie privée, et il semblerait que ce soit le cas, finalement. Pour les autres, réjouissez-vous simplement que la firme de Mountain View offre la possibilité de protéger comme il se doit vos données. En sacrifiant l’assistant et son intelligence artificielle, certes, mais tout de même…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité