Théorie du complot : SpaceX victime d’un sabotage ? Musk dément

explosion SpaceX Falcon 9

Grosse déconvenue pour SpaceX, la fusée Falcon 9 a explosé au cours de tests, occasionnant une onde de choc de belle ampleur. Si la firme d'Elon Musk réussit des exploits actuellement, il reste encore du chemin avant d'atteindre la perfection et donc la sécurité. 

Màj : Les adeptes de la théorie du complot vont être déçus, voici la dernière déclaration d’Elon Musk à propos d’un potentiel sabotage :

« Le sabotage de la fusée est improbable, mais cet article (du Washington Post) traite de théories intéressantes »

4 octobre 2016 : Poursuivons la saga Space X, les nouvelles du jour sont inquiétantes, on évoque aujourd’hui la possibilité d’un sabotage.

Selon le Washington Post, SpaceX envisage la possibilité d’un sabotage. L’enquête se poursuit dans le cadre de l’explosion de lafusée Falcon 9, si l’on est sûr de la cause de l’explosion (« une brèche dans le système cryogénique à l’hélium sur le réservoir d’oxygène liquide du second étage ».), certaines conséquences sont encore douteuses.

L’entreprise invoque « quelque chose de suspect » et repéré à la suite du visionnage des vidéos de surveillance. On apercevrait ainsi une ombre bizarre et une tache blanche sur le toit du bâtiment ULA, situé à environ 1.5 kilomètre de la rampe de lancement.

L’équipe a l’obligation d’examiner toutes les causes possibles de l’anomalie et chaque détail, jusqu’à la clôture de l’enquête, il est nécessaire de tout envisager, jusqu’au sabotage. Les adeptes de la théorie du complot vont s’en donner à coeur joie, surtout après la déclaration d’Elon Musk, qui affirme que lui et ses équipes ont entendu un « bang » quelques instants avant l’explosion…

MàJ: Les causes de l’explosion de Falcon 9

27 septembre 2016 : Plus tôt en septembre, SpaceX avait subi une véritable déconvenue, à cause de l’explosion de sa fusée Falcon 9. Les causes étaient alors inconnues et une enquête lancée pour tenter de trouver le coupable. SpaceX a publié les premiers résultats de ses investigations. Apparemment, la responsable serait « une brèche dans le système cryogénique à l’hélium sur le réservoir d’oxygène liquide du second étage ».

L’étendue des dégâts ne serait pas aussi dramatique que prévue, sauf pour le satellite Amos 6 qui se trouvait à bord de l’engin lors de l’explosion (les détails au dessous). De nouveaux lancements et tests sont déjà prévus pour novembre.

5 septembre 2016 : SpaceX avait rapidement confirmé la chose : « une anomalie a eu lieu sur le pas de tir durant la préparation, occasionnant la perte du véhicule et de son chargement. La procédure standard ayant été appliquée, le pas de tir était désert, personne n’a été blessé. »

L’erreur humaine n’est pas à négliger, toutefois la piste du coupable amènerait logiquement à un défaut de conception du lanceur.

On trouvait à bord la présence du satellite Amos 6, qui devait être lancé trois jours plus tard… Une bourde étonnante, non sans conséquences… Le client israélien Spacecom, a donc vu ses 200 millions de dollars partir en fumée, et dans la foulée, a annoncé son intention d’intenter un procès à SpaceX afin de réclamer 294 millions de dollars de dédommagements.

Facebook également touché par l’explosion de la Falcon 9

La confiance des investisseurs est entachée et pas seulement vers Tel Aviv. Dommages collatéraux obligent, Facebook et Zuckerberg sont également lésés, la firme souhaitait apporter Internet en Afrique grâce à Amos 6. Le plus gros souci reste que pour reconstruire le satellite, il faudrait deux années selon l’expertise de Spacecom.

Sale journée pour Elon Musk… Qui va devoir faire des pieds et des mains pour reconquérir les investisseurs. Tel accident n’est pas arrivé aux États-Unis depuis 1959. Ceci étant, il est bon de rappeler que sur un total de 70 missions, SpaceX ne totalise « que » dix échecs.

Accident de parcours ou erreur de débutant, l’enquête le révélera rapidement.

Tags :Sources :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quelles sont les  » TERRIBLES CONSÉQUENCES  » du titre de l’article ? L’article original ne parle même pas de terribles conséquences..

    1. La remise en cause du programme, la confiance des investisseurs, le procés avec la demande de 294 M$… Ne sont pas des terribles conséquences ???

      1. Ces sociétés ont des assurances et des avocats à la mesure de leurs investissements. Et quant à la « confiance » des investisseurs, c’est un juste un calcul risk/reward quand on utilise des technologies en cours de développement. Je ne m’en fait pas pour SpaceX.

        C’est pas comme Nokia qui avait raté le tournant des smartphones et dont le destin était scellé dès lors.

        Le titre PUTACLIC laisse entendre qu’il y avait de l’uranium enrichi dans falcon9 et que dans un rayon de 100km il n’y aura plus d’activités humaines pendant les 4000 prochaines années. Ou un truc du genre.

  2. L’action de la société cliente (Spacecom, Israël) a perdu 50% de sa valeur le lendemain de l’explosion. Pour ses actionnaires c’est effectivement terrible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité