Rimac propose un vélo électrique avec 240 km d’autonomie

Vélo électrique Rimac

Il n’y a pas que les voitures qui se mettent à l’électrique. Rimac est un petit constructeur automobile en provenance de Croatie, qui a décidé de voir grand. Déjà à l’origine de plusieurs vélos électriques, son dernier modèle, le Greyp G12H devrait jouir d’une autonomie de batterie particulièrement élevée : plus de 240 km sans rechargement.

Pour vous donner un exemple concret, l’autonomie de batterie moyenne intégrée par les voitures électriques varie entre 100 km et 200 km (sans compter les modèles Tesla pouvant monter jusqu’à 400 km). Quand Rimac a annoncé que son nouveau vélo électrique pourrait ainsi parcourir plus de 150 miles en une seule charge, soit environ 241 km, l’annonce avait de quoi surprendre. Elle est d’autant plus impressionnante que les vélos étant plus petits et plus légers que les voitures, les batteries embarquées doivent être compactes et brillent rarement par leur autonomie.

Le modèle actuel de Rimac par exemple, le Greyp G12S, était équipé d’une autonomie de 120 km au total. Sachant qu’il coûtait déjà plus de 8.000 €, on vous laisse imaginer le prix d’un vélo doté d’une autonomie doublée. On ne le connaît pas encore à l’heure actuelle, mais on parie sur « beaucoup ».

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Design original, mais bon vu que la version qui n’a « que » 120km d’autonomie coûte 8000€, je n’ose imaginer le prix de cette nouvelle version….

    Si c’est le prix d’une voiture électrique ou même hybride, c’est abusé….

    Il existe aussi des scooters électriques, alors je ne suis pas certain qu’un vélo électrique aussi cher casse fureur en France et même ailleurs…

  2. Juste de remettre les choses un petit peu en ordre, ceci n’est pas un vélo 😉
    Définition du vélo, principe que l’on connait tous :
    « …Le vélo… La –force motrice est fournie par son conducteur–, en position le plus souvent assise, par l’intermédiaire de deux pédales entraînant la roue arrière par une chaîne… »

    Juste de préciser cela, au cas où, afin de ne pas transformer le vélo en ce qu’il n’est pas, et que certains décisionnaires peu ou pas éclairés prenne ceci pour une finalité … et voient en ça de mauvaises décisions à prendre :)

  3. A mon avis c’est un véhicule qui peut être utilisé de deux manières, soit en fournissant l’énergie nécessaire par la force musculaire, soit en faisant appel au moteur électrique qui l’équipe. C’est donc un vélo disposant d’une assistance électrique : un vélo électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité