Google vient de changer la donne avec ses Pixel : Le hardware est mort, vive l’IA

pixel

Google a enterré la gamme Nexus, n'est-il pas acquis de tous qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers ? La firme prend ce risque en lançant en fanfare les nouveaux Pixel et Pixel XL. A-t-elle eu raison de sortir par une autre porte ? Il semblerait que oui au regard des dernières estimations.

Fait intéressant, les Pixel ont un aspect spécifique à noter, non pas en termes de fiche technique – les smartphones sont globalement tous au même niveau côté hardware – mais sous l’angle de caractéristiques exclusives : ILS EMBARQUENT L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (capslock off : mea culpa). Ceci signifie simplement que pour l’heure, les smartphones sous Android ne profiteront pas pleinement de l’intelligence artificielle développée par Google.

Pourquoi les smartphones sous Android ne profiteront pas d’Assistant ?

Sur la base des estimations de DigiTimes, les Pixel devraient se vendre comme des petits pains (notez toutefois que les pré-commandes ne sont pas encore ouvertes en France, Google nous boude un peu…). On estime donc les ventes à 4 millions d’unités, ce qui devrait également faire les affaires de HTC, qui est aux commandes pour usiner ces beaux joujoux.

Autre donnée à prendre en compte : Les Nexus – prédécesseurs des Pixels – avaient comme avantage d’être peu coûteux, avec ainsi un excellent rapport qualité prix. Le Pixel est disponible à 649 dollars (32 Go) et 749 dollars (128 Go), et son frère à 769 dollars (32 Go) ou 869 (128 Go). Ainsi donc, le côté « pognon » n’est plus l’argument de vente principal, tout comme ne le sont pas les processeurs et cartes graphiques embarqués par ces engins.

Le hardware a fini de truster les classements, place à l’IA.

Google ne joue pas la carte du faible tarif… Et cela n’a pas l’air de faire peur aux consommateurs. Une excellente nouvelle pour la firme, qui prouve de facto que chaque smartphone n’est qu’un rectangle noir plein de circuits et litium-ion tant qu’il n’a pas un software exclusif et attractif.

La donne a donc changé, l’escalade des specs impressionnants est terminée, désormais pour se démarquer, il faudra offrir des avantages en termes d’interface, de fonctionnalités mais aussi externes à l’appareil, citons simplement la domotique. Google a en ce sens dévoilé sa solution Home, particulièrement efficace avec les Pixel, pour un maximum d’harmonie et de simplicité pour l’usager.

Tout savoir sur la solution Home déployée par Google.

Une nouvelle ère est en marche, nous n’achèterons plus un téléphone pour ses 4 Go de RAM, mais bel et bien pour l’intelligence artificielle qui l’anime. Bienvenue dans la matrice ? Il faut croire que oui.

Oh ! Nous entendons déjà les puristes hurler sur la vie privée… Et… Ils n’ont pas tout à fait tort…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous faites ici une tres mauvaise analyse à tous les paragraphes, à la limite du troll.
    Il y a tellement d’anneries que la liste serait trop longue.
    Comme d’habitude lorsque vous parlez d’Android.

  2. Le titre de l’article passionnant. Quant au contenu, je n’ai rien compris de ce que pouvait apporter le nouveau téléphone de Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité