Trop d’accidents vont-ils conduire à la disparition du wingsuit ?

Wingsuit

Un peu de hauteur, une tenue spécialisée et un saut dans le vide. C’est le principe de base du wingsuit, ce sport extrême consistant à se laisser planer à l’aide d’une combinaison en forme d’aile. Un sport tellement extrême qu’après une série d’accidents mortels à Chamonix, cette pratique vient d’être suspendue.

Il faut dire que la commune de Chamonix, en Haute-Savoie, voit défiler plusieurs milliers de sauts en wingsuit par an. Cette année, ce ne sont pas moins de cinq accidents mortels qui ont été constatés dans la région.

Le principal problème selon Jean-Louis Verdier, adjoint chargé de la montagne à la mairie de Chamonix, c’est le manque d’encadrement de ce sport. Après avoir suspendu la pratique, il a demandé aux adeptes de définir des zones d’atterrissages et des plans de vol afin d’optimiser la surveillance et la sécurité du wingsuit. Cela prendra le temps qu’il faudra, de quelques mois à un an, durant lesquels la suspension restera d’actualité.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que la pratique se voit ainsi interdite. En 2012, dans une situation semblable, les sauts en wingsuit avaient déjà été suspendus pendant quelques mois. Il en avait résulté l’obligation de prévenir chaque saut et des interdictions entre certaines heures. Pas de quoi éviter tous les accidents, mais peut-être assez pour diminuer le bilan mortel.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Peut-être qu’il connait pas l’expression? …. mais dans ce cas, on vérifie avant de s’en servir.
        Ça devient un peu honteux quand même.

  1. Q’on laisse les gens responsable de LEUR vie… C’est fou ça de vouloir contrôler la vie des autres…

    Ceinture de secu, casque et équipement de motard, tabac, sports extrême et j’en passe…

    Qui se croit supérieur au point de vouloir contrôler la vie des autres?

    1. Je suis pour la responsabilisation des personnes et pas pour l’assistanat ou le dirigisme.
      Le problème est qu’en cas de blessure, c’est la communauté qui paye les soins…, pas seulement la personne responsable.

      1. Oui mais c’est pareil pour tout le monde y compris pour celui qui fume, mange trop gras, boit, ou est atteint de n’importe quel maladie : c’est le principe de la solidarité, un mot qui ne signifie plus grand chose. Si on on souhaite un monde sans risque, supprimons tout ce qui en présente : il ne restera pas grand chose.

    2. On a toujours contrôlé la vie des individus, qu’il s’agisse des états, de la famille, des groupes religieuses et cela commence dès le plus jeune âge. Il n’y a aucune raison que cela change maintenant, surtout quand on considère que les gens l’acceptent plutôt bien et se montrent en général très dociles. On cherche à éviter les accidents mortels tout comme on condamne par la pression sociale ceux qui estiment qu’ils ont le droit légitime d’attenter à leurs vies.

    3. Bonjour

      @Antoine
      Tu dois être bien jeune.
      J’aimerais savoir si tiendrais le même discours si un de tes proches (famille, ami) voulait se suicider (car cette « discipline » n’est pas un sport mais un suicide).
      Je suis certain que tu agirais pour essayer de dissuader cette personne.
      Ta vie ne t’appartient pas à 100%. Tu interagis avec les autres. Tu crées des liens.
      Tes actes ont un impact sur la vie des autres.

      A+

      Olivier

      1. Bonjour,

        je suis d’accord avec vous quand vous dites : Ta vie ne t’appartient pas à 100%. Tu interagis avec les autres. Tu crées des liens.
        Tes actes ont un impact sur la vie des autres.

        Mais de dire que le wingsuit c’est du suicide, je suis désolé mais c’est entièrement faux, c’est une discipline très jeune, mal connue du publique, les gens en entendent parler seulement quand il y a des morts..

        Tout les gens que j’ai côtoyer dans le milieu sont plein de vie, aucun ne souhaite mourir, mais tous vivent de leur passion.Si je me permet d’écrire ça, c’est que moi aussi je pratique le wingsuit de BASE et d’avion. Ça m’attriste beaucoup de voir et entendre se genre de commentaire de personne qui ne connaissent pas le milieu.

        Bonne journée.
        Tom

  2. Sauf que ce n’est pas contrôlé la vie, c’est ce que cela coûte.
    L’éducation est un investissement de l’état pour que tu cotises plus tard. Si tu te tues a 30 ans, t’es pas rentable.
    D’autre part, tu tombes malade avec la cigarette, tu es soigné par l’état. Cela coûte aussi.
    Tu as un accident de voiture même constat, tu ne rapportes plus rien et pire tu finis, en fauteuil et tu coûtes en soin pour le reste de tes jours.
    Donc, même si je trouve que l’état nous infantilise en étant toujours derrière notre dos, il faut aussi prendre en compte le fait que ces comportements coûtent cher à la société.
    Espérant une réponse constructive de votre part.

    1. Chacun pense ce qu’il veut. Quel est le coût d’une vie ? S’il ne s’agit que de calcul comptable, le mieux est d’interdire toute naissance ( je ne suis pas contre, par ailleurs ) et donc tout risque de « coût » superflu…

  3. Dans la logique, c’est fou qu’ils ne demandent pas simplement un permis/une licence. Il faut un permis pour conduire une voiture qui est autrement moins compliqué/dangereux, mais n’importe qui peut se jeter dans le vide avec un bout de tissu. Super.

  4. @Lixr ah merci je ne savais pas que les gens en fauteuil ou handicapés n’était pas productif pour la société… ramassis de conneries faut le reconnaître non?

  5. honte sur tous vos commentaires bande de grosse merde !!!! (sur les personnes handicapés) heureusement les politiques ne pensent pas comme vous et qu’ils ont un minima de solidarité envers les handicapés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité