Mieux que Robocop : voilà Memory Cop

Robocop

Ok, le jeu de mot était un peu facile. On ne va pas parler d’un flic doublé d’un robot, mais plutôt d’un flic doté d’une véritable mémoire d’ordinateur. De tête, cet agent de la banlieue de Birmingham a ainsi envoyé près de 850 criminels devant la justice, juste en ayant aperçu leur visage.

Son vrai nom est Andy Pope, mais dans son commissariat, en périphérie de Birmingham, tout le monde l’appelle Memory Cop. C’est que sa capacité de reconnaissance faciale, jugée exceptionnelle, lui a permis à elle seule de retrouver presque 850 suspects en quatre ans, dont 150 en un an seulement.

Andy Pope

Andy Pope. Source : Birmingham Mail.

Sa méthode d’opération est assez simple : tous les jours : il arrive une demi-heure plus tôt au bureau pour consulter les photos des suspects enregistrés. Cela fait de lui un véritable « fichier de suspects » ambulant, le rendant capable de reconnaître un criminel juste en l’apercevant. C’en est ainsi depuis 2008, l’année où il a rejoint la police de West Midlands et où l’inspecteur Gareth Morris, l’agent en chef de Pope, lui a appris qu’il reconnaissait bien plus de visages de ses collègues.

Depuis, Andy Pope est une sorte d’arme secrète de la police locale. Concernant son super pouvoir, il explique seulement :

« Si vous regardez une image suffisamment de fois, il y a généralement quelque chose qui reste instinctivement collé dans votre esprit. Je ne peux peut-être toujours pas identifier ce que c’est pour le moment, mais quand je vois la personne en chair et en os, ça déclenche cette reconnaissance. »

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité