2400 pages de Death Note toutes en un

death-note-2400-pages

Vous êtes un passionné de Death Note ? Sachez que le manga japonais de 12 (+1) tomes se décline désormais en un ouvrage complet de 2400 pages.

Cette version super collector du manga est vendue au prix de 2500 yens (environ 21 euros) par le distributeur spécialisé Shueisha. Malheureusement, la première série de l’ouvrage a déjà été complètement pillée par les internautes et rien n’est encore avancé concernant la parution d’une nouvelle série.

En tout cas, voilà de quoi nous rappeler un peu le pitch de Death Note. Ce manga apparaît d’abord sous forme de nouvelles, entre 2003 et 2006 dans le Shueisha manga magazine, puis sous forme de 12 tomes adaptés  entre 2004 et 2006 (un 13ème tome permet d’obtenir nombre d’informations spécifiques pour comprendre la série sous tous les angles). Le dessin animé issu du manga commence sa diffusion au Japon le 3 octobre 2006.

Death Note, c’est l’histoire de Light Yagami, jeune lycéen doué d’une intelligence hors du commun, et fils prodige d’un patron du commissariat local. Ce jeune homme met, par hasard, la main sur un Death Note. Simple cahier d’écriture d’apparence, il a en fait le pouvoir de tuer toute personne dont les noms et prénoms sont inscrits dessus. Car oui, ce carnet appartient à un Shinigami (un dieu de la mort) qui l’a perdu et qui deviendra par la suite le compagnon de fortune de Light Yagami.

Death Note, ou l’opposition de deux façons de faire justice

deathnote-light-yagami-L

Light décide d’associer sa fabuleuse intelligence et le pouvoir de ce carnet pour nettoyer le Japon (et plus largement le monde) de tous ses criminels et de créer une société idéale dans laquelle il ferait figure de Dieu (oui, un petit ego surdimensionné le jeune homme). Problème, plus les cadavres de criminels s’entassent dans les rues et prisons, plus « Kira » (ou « tueur », nouveau surnom attribué par les médias) est recherché par la police. Une unité spéciale est d’ailleurs créée par Interpole (dont fait partie son père) pour le traquer.

Cette unité est très vite dirigée par un certain « L ». Derrière cette simple lettre se cache en fait un autre jeune homme à l’intelligence hors norme. Lui a décidé de la mettre au service d’une autre forme de justice, plus conventionnelle, et d’aider les forces de police du monde à résoudre les enquêtes les plus difficiles.

Finalement Death Note présente le duel cérébral intense de Light Yagami et « L » qui apprennent à se respecter, voir même à s’apprécier, sans jamais renoncer à vaincre leur adversaire. Chacun doit déterminer l’identité de l’autre. L’un pour tuer sa cible, l’autre pour enfermer un bourreau autoproclamé. Ce duel étant l’allégorie de problématiques morales de notre société. Peut-on ou non faire justice soi-même ? Qu’est-ce que la justice ?

Si vous voulez l’opinion Tsugumi Ohba, l’auteur du manga, il vous faudra explorer les 12 tomes de Death Note. Ou bien vous donner rendez-vous au cinéma, en 2017, pour la sortie d’une version américaine avec Willem Dafoe (dans le rôle de Ryuk le Shinigami).

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Light ???? AAAAAh mes yeux !!!! Mais quel traduction de merde, vous avez repris la TRÈS mauvaise traduction de tous les sites ! Le vrai nom du protagoniste et Yagami Raito (Raito étant un véritable prénom japonais, de plus l’une des traduction du mot veux dire lumière (en japonais)) et ryuk c’est pareil, son vrai prénom est ryuku (ce référer au manga et à l’anime, et pas la version grand publique en vf hein !!!)

    1. Je n’ai pas traduit, j’ai simplement rapporté au public français, les noms français.
      Mais j’aurais effectivement pu mettre entre parenthèses les nom originaux. Heureusement, je vous ai vous, chers lecteurs, pour venir gaiement compléter mes articles !

  2. Ce n’était en aucun cas une remise à zéro de l’article, c’était juste pour signaler (et des milliers de sites l’ont repris, à leur dépend, je vous rassure !!!) l’incohérence des prénoms de cet anime ! Voilà sur ce bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité