Les sons effrayants des films d’horreur sont souvent dus à cet instrument

waterphone

Dans les films d'horreur, et toute scène qui veut un tant soit peu "faire peur", la musique, la bande-son, est un élément primordial. Tous les moyens sont bons pour produire ces sons. Parfois, c'est un objet tout à fait banal, parfois, un "simple" instrument de musique. Le waterphone, par exemple, excelle dans la matière.

Cet instrument est donc souvent utilisé pour produire des sons qui donnent la chair de poule dans les films. Il s’agit d’un instrument acoustique à percussion non harmonique fait d’un résonateur en acier inoxydable avec un « manche » cylindrique et des baguettes en bronze de longueurs et diamètres variés, fixés autour du bord de l’engin.

Le waterphone a été inventé par Richard Waters en 1968 ou 1969, il a notamment été utilisé dans Matrix (1999), ALIENS (1986) et bien d’autres, plus ou moins effrayants. Ci-dessous, quelques démonstrations. Efficace, non ?

Tags :Via :Bored Panda
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Instrument acoustique à percussion non harmonique »… Ah, c’est sûr que ça fait savant mais à peu près tout est faux ! Déjà « instrument acoustique » : oui, comme quasiment toutes les percussions ! Donc « acoustique » est de trop ! Ensuite « non harmonique » ? Déjà, on ne parle pas de percussions harmoniques ou non harmoniques mais de percussions à sons déterminés ou indéterminés. Or, il se trouve que l’expression « non harmonique » ne veut strictement rien dire en l’occurrence…
    L’article est une nouvelle fois intéressant mais comporte trop d’imprécisions pour être pris au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité