Comble : Julian Assange (Wikileaks ) privé d’Internet

Julian Assange

"Nous pouvons confirmer que l’Equateur a coupé l’accès Internet de [Julian] Assange, samedi à 17 heures GMT, peu de temps après la publication des discours de [Hillary] Clinton sur Goldman Sachs", a annoncé Wikileaks par tweet.

Fondé en 2006, Wikileaks avait pour but utopique de rendre le gouvernement plus transparent en dénonçant les informations sensibles cachées au grand public. L’histoire a fini par tournée court pour Assange, mais elle n’aurait même pas pu avoir lieu si Internet n’était pas parmi nous.

Tout s’articule autour du web, aussi est-il surprenant de le savoir désormais sans connexion. Retranché depuis plus de trois ans dans l’ambassade d’Equateur à Londres, notre homme va devoir se contenter de jouer au Démineur. Par ailleurs, Julian Assange a promis bien d’autres révélations avant le vote américain décisif du 8 novembre prochain, notamment concernant la campagne de la candidate Clinton.

A contrario, les équipes de Clinton ne sont pas tendres pour autant et accusent Wikileaks de coopérer avec des pirates russes pour influencer le résultat de la présidentielle, en faveur de Trump s’entend ! (tout savoir ici)

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité