Gunnm : le manga culte de SF revient au cinéma et en bibliothèque

gunnm

Les adeptes de science-fiction on probablement déjà entendu parler de Gunnm. L’un des premiers mangas édités en France dans les années 90, il revient aujourd’hui sous la forme d’une réédition, d’une suite, et même d’une adaptation cinématographique.

Par où commencer dans cette triple news ? D’abord par rappeler ce qu’est Gunnm. Il s’agit d’une dystopie (vous savez, ces histoires dans lesquelles l’auteur dépeint une société qui empêche ses membres d’être heureux ?) où l’humanité survit tant bien que mal à un cataclysme qui a frappé la Terre.

Heurtée par un astéroïde, une grande partie de notre planète bien aimée est devenue inhabitable. Nos chères élites décident alors de se réfugier dans une cité volante high-tech appelée Zalem, et de laisser le reste de l’humanité au sol. Ces derniers servent d’ouvriers facilement manipulables, pauvres, et ne survivent essentiellement que dans la violence. Dans tout ce joyeux bordel, une cyborg (donc une humaine qui s’est vue implanter des éléments mécaniques), nommée Gally, se réveille amnésique et cherche un sens à sa vie.

Gunnm inspire depuis longtemps le cinéma

Cela ne vous rappelle rien ? Il y a peu un film du nom d’Elysium (avec Matt Damon, Jodie Foster et Sharlto Copley) s’inspirait ouvertement de ce scénario. Car oui, Gunnm est un manga qui a marqué l’univers de la science-fiction moderne.

Un autre fan espère tirer un bon film de Gunnm, il s’agit du très célèbre James Cameron. Le réalisateur d’Aliens et Avatar, a le projet de réaliser une adaptation cinématographique du tire depuis plus de 20 ans. Cependant, l’homme est un grand rêveur très occupé, et donnant la priorité à la quadrilogie d’Avatar, il a cédé son poste de réalisateur à Robert Rodriguez (qui a réalisé Sin City 1 et 2, Planète Terreur, ou Machete). Le film, pour le moment intitulé Alita : Battle Angel doit arriver dans nos salles obscures pour 2018.

Réédition et suite désormais disponibles chez Glénat

Cela vous laisse suffisamment de temps pour lire les mangas originaux et vous mettre à la page concernant cette histoire. Et ça tombe bien, car si Gunnm avait disparu de nos bibliothèques à la suite d’une sombre histoire de droits entre l’auteur (Yukito Kishiro) et l’éditeur japonais, cela n’est désormais plus le cas. Une réédition complète, parue chez Glénat, est disponible depuis hier sur le marché français. Le manga garde son sens de lecture japonais.

Les connaisseurs diront tout de suite « oui c’est bien, sauf que Gunnm est une œuvre inachevée. » Et c’est bien vrai. Yukito Kishiro n’a effectivement pas eu de chance dans son travail, et après ses dissensions avec son éditeur, il est aussi victime d’un accident qui l’empêche de dessiner. Une fin précipitée est proposée en 1995. Jolie certes, mais l’auteur n’a jamais cessé de dire que pour lui ce manga n’est pas achevé.

Il entreprend une suite, de 19 volumes, appelée Gunnm Last Order dans les années 2000. Cette dernière n’est pas très bien accueillie par les fans qui lui reprochent ses longueurs trop importantes, en bref, son manque de rythme. Yukito Kishiro reprend pourtant le crayon, et un troisième volet de son manga est paru en même temps que la réédition française.

Appelé Gunnm Mars Chronicle, cette série raconte les origines de Gally la Cyborg et lève ainsi le voile sur nombre de mystères restés sans réponses dans les précédents volumes. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez si vous y jetez un œil !

gunnm_mars_chronicle

Affiche originale de la suite Gunnm Mars Chronicle

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité