Mars : Schiaparelli ne pipe mot et les signes ne sont pas bons selon les experts..

mars nucleaire

Le module Schiaparelli devait se poser hier à 16h48 sur Mars, si l'atterrissage a eu lieu, hélas, il n'a pas l'air d'avoir survécu...

« Baptisé Schiaparelli, il va servir à tester les technologies employées pour se poser sur Mars en douceur. Et oui, l’Europe n’a encore jamais rien posé avec succès à la surface de Mars. Et comme dans la deuxième partie de la mission ExoMars en 2018, l’ESA doit envoyer un rover et déployer une plateforme scientifique), il vaut mieux préparer cet atterrissage. »

L’Europe a réussi mercredi à placer la sonde européano-russe TGO en orbite, et à libérer l’atterrisseur, la mission ayant pour objectif de déterminer s’il y a eu de la vie sur Mars. Malheureusement, Schiaparelli (ce n’est donc pas une variété de pâtes italiennes) ne répond pas pour l’heure.

Thierry Blancquaert, responsable de Schiaparelli à l’Agence spatiale européenne (ESA) a confirmé que le module avait touché la surface de la planète, mais que les équipes font désormais face au silence radio… Les signes ne sont pas bons selon les experts…

Si l’on s’attarde sur les statistiques étudiées depuis les années 1960, plus de la moitié des missions martiennes n’ont pas abouties, d’où l’inquiétude des astronomes. Pas facile de réussir un atterrissage à des vitesses folles et a 900 000 km de la planète rouge, surtout après un voyage de sept mois.

Un signal radio très faible a été perçu lors de l’impact par un radiotelescope indien. Depuis, plus rien… Schiaparelli n’était équipé que de batteries et n’aurait pu faire ses analyses que pendant deux ou trois jours, mais elles auraient été capitales… Tout n’est cependant pas négatif, la sonde TGO (Trace Gaz Orbiter) est bien en orbite et va contribuer à envoyer des données cruciales, seulement, non issues du sol martien. L’orbiteur devra étudier les gaz présents dans l’atmosphère de Mars.

L’Europe patine depuis le cas Beagle 2, en 2003, la conquête spatiale est affaire de patience et de détermination, gageons que nos scientifiques n’en manquent pas.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aïe, inquiétant…mais on est loin du désastre de Mars Climate Orbiter quand même.

    Et sinon, 900 000 km ? il sort d’où ce chiffre ? (:o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité