Le prochain smartphone BlackBerry devrait coûter cher

BlackBerry

BlackBerry annonçait récemment se retirer du marché des smartphones, mais pas complètement. L'entreprise canadienne arrêtait simplement de les construire elle-même, faisant appel à des tierces parties. Premier fruit de ce changement, le DTEK50. Et bientôt, le DTEK60, dont le tarif pourrait dépasser les 600€.

BlackBerry n’a pas encore annoncé officiellement le DTEK60 mais l’appareil fait l’objet de nombreuses rumeurs. De nombreux revendeurs aux États-Unis et au Canada ont même déjà publié certains visuels.

Le dernier listing en date provient de MediaMarkt, le plus grand revendeur d’Allemagne. Le BlackBerry DTEK60 y est référencé à 600€ (650$). Cela étant dit, B&H, un revendeur d’électronique américain, mentionnait un tarif de 500$ (460€), ce qui semble plus réaliste pour ce marché.

BlackBerry doit maintenant officialiser son DTEK60. La date n’est, par contre, pas encore connue.

BlackBerry DTEK60

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ça fait hélas déjà 1ans qu’ils sortent des andromerde.
      Suffisait juste de sortir des bb10 avec du hardware a la one+3 et moins chère…
      Les geeks kikitoutdur et Les dev d’app auraient suivi petit a petit -.-
      Quitte a bouffer des pertes…

      1. Ben justement, le but c’est de ne plus faire des pertes sur le hardware…

        Tu ne peux pas reprocher à BlackBerry de laisser tomber BB10 si il n’y personne dessus (j’ai un Passport que j’utilise quotidiennement et que j’adore), parce que même si c’est de loin le meilleur OS, il y a peu d’utilisateurs, donc peu d’apps, donc peu d’utilisateurs, donc peu d’apps…

        BlackBerry n’a pas les mêmes moyens que Microsoft, pourtant ils auront maintenu tant que possible leur plate-forme, alors que d’autres ont lâché beaucoup plus rapidement… (Jolla, firefox OS, Tizen dont on entend plus parler, Wm qui semble enterré, etc…)

        Et pour en revenir au titre, comment dire, d’autres smartphones, avec les mêmes Specs, sont vendus plus chers, mais n’ont pas droit à un titre de cet acabit…

        1. Je suis d’accord avec vous concernant le titre de l’article. Si on a vu un revendeur annoncer à 600 euros et un autre à 460 euros, pourquoi titrer de façon péjorative? Parce que c’est un BlackBerry? Pourquoi ne pas dire «… pourrait coûter entre 460 en 600 euros…»?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité