Un plat extrêmement pimenté fait un trou dans l’œsophage d’un homme

piment trou oesophage

Si le piment peut effectivement relever un plat, il en existe aujourd'hui certains tellement forts qu'ils sont très difficilement comestibles. Après avoir mangé un burger couvert de purée de Bhut Jolokia, un Américain de 47 ans s'est retrouvé avec un gros trou dans son œsophage.

D’après le rapport publié dans le Journal of Emergency Medicine, le patient avait donc ingéré du Bhut Jolokia, piment le plus fort du monde entre 2006 et 2010. Après avoir terminé son burger, l’homme a eu des haut-le-cœur puis des vomissements, suivis de graves douleurs dans la poitrine et l’estomac. Après s’être rendu aux urgences, les médecins lui diagnostiquaient un syndrome de Boerhaave, une rupture spontanée de l’œsophage.

Opéré en urgence, les chirurgiens ont constaté un trou de 2,5 cm sur la paroi gauche de la gorge. Le patient aura alors du passer deux semaines avec un tube dans la gorge le temps de la guérison auxquels se sont ajoutés neuf jours d’hospitalisation, avec une sonde d’alimentation.

Le syndrome de Boerhaave est fatal dans la plupart des cas, les docteurs ayant de grosses difficultés à le diagnostiquer avant qu’il ne soit trop tard. Cet homme est donc extrêmement chanceux d’être encore en vie.

Pour information, le Bhut Jolokia est évalué à 1 million d’unités sur l’échelle de Scoville tandis que le piment de Cayenne en compte 40 000 et le Tabasco 100. Actuellement, le piment le plus fort du monde est évalué à 2,2 millions d’unités, il s’agit du Carolina Reaper.

Tags :Via :Oddity Central
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité